[Dossier PCi] Tout savoir de la déclaration des revenus en ligne, édition 2013

Pour savoir comment les optimiser, ce sera ailleurs par contre 74

Depuis ce matin, il est possible de remplir votre déclaration de revenus 2012 depuis le site des impôts. Et cette année, de nombreuses améliorations ont été mises en place : accès simplifié par mot de passe, version mobile disponible pour tablettes, outil de calcul des frais réel... Nous avons donc décidé de faire le point.

Depuis quelques années, l'administration fiscale chercher à inciter de plus en plus de contribuables à déclarer leurs impôts en ligne. Une manière de faire des économies de papier, mais aussi de simplifier les traitements nécessaires. Avec 12,8 millions de télédéclarants en 2012, Bercy a décidé de passer la seconde en simplifiant les choses. 

Ainsi, vous pouvez désormais tous opter pour une déclaration 100 % en ligne et ne plus recevoir d'exemplaire papier. Tout se passera par mail, avec un accès simplifié par mot de passe plutôt que via un certificat numérique. Les applications mobiles, proposées depuis l'année dernière, ont aussi été retravaillées afin de supporter quelques tablettes. De manière plus générale, la procédure a été simplifiée et se dote de quelques outils pratiques afin d'inciter à la déclaration rapide en ligne et à l'abandon des paiements par chèque, entre autres.

Nous avons décidé de faire le point sur ce qui change, et voir si cela était aussi simple qu'annoncé.

Déclarations Impots sur le revenu 2013

« Pour déclarer ses impôts sur le revenu, il fallait historiquement attendre de recevoir un formulaire papier, accompagné d'une lettre des ministres expliquant dans les grandes lignes la politique budgétaire du gouvernement ainsi que d'un petit guide sur la façon de remplir les différentes cases. Depuis quelques années, il était possible d'effectuer cette démarche en ligne, mais pour des raisons de sécurité, la procédure était un brin complexe.


En effet, chaque contribuable devait disposer d'un certificat numérique permettant de l'identifier sur le site des impôts. Et pour récupérer ce dernier, il fallait systématiquement donner une série de chiffres présents sur la déclaration reçue par courrier, ainsi que sur l'avis d'imposition de l'année précédente. Une lourdeur qui en faisait fuir certains, qui préféraient du coup continuer à attendre le dernier moment pour poster le formulaire papier. »

Par David Legrand Publiée le 19/04/2013 à 11:00
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...