USA : 23 mois de prison pour des screeners diffusés sur Internet

IMAGiNE all the people, livin' life in jail 71

Un américain de 41 ans vient d’être condamné à près de deux ans de prison pour avoir activement participé à la réalisation d'enregistrements pirates dans des salles de cinéma. Il était accusé d'appartenir à un collectif de plusieurs personnes qui diffusaient ensuite ces vidéos sur Internet.

imagine bittorrent

 

Le département de la Justice américaine a annoncé hier que Javier Ferrer avait été condamné par une cour de district de l’État de Virginie à 23 mois de prison, soit un tout petit peu moins de deux ans de détention. Il devra également restituer 15 000 dollars (environ 11 500 euros) et se plier à une période de liberté surveillée de trois ans.

 

À l’origine de cette sanction, la participation de l’intéressé à la « Team IMAGiNE », comme le rappelle ArsTechnica. Les membres de ce groupe étaient accusés d’avoir enregistré entre 2009 et 2011 des films dans des cinémas bien avant leur sortie en DVD, et ce afin de les diffuser sur Internet via des fichiers torrents. Quatre personnes avaient ainsi été arrêtées puis inculpées l’année dernière au titre de plusieurs chefs d’accusation, ayant notamment trait aux atteintes au copyright.

 

En ce qui concerne Javier Ferrer, la justice américaine lui reprochait d’avoir « participé activement aux efforts du groupe Imagine pour capturer des films protégés dans des cinémas ». Le prévenu était également mis en cause pour avoir « "encodé" des fichiers vidéo afin d’améliorer leur qualité », et pour avoir « synchronisé des fichiers audio avec des fichiers vidéo afin de produire des films complets et convenables à leur reproduction et distribution sur Internet, sans l'autorisation des ayants droits ». En novembre dernier, il avait plaidé coupable du chef d’accusation qui pesait contre lui : complicité d’atteinte criminelle au copyright.

 

Javier Ferrer était le dernier membre du groupe à ne pas être passé devant les juges. Willie Lambert et Sean Lovelady avaient déjà été respectivement condamnés en novembre 2012 à 30 et 23 mois de prison. Ces individus avaient cependant été sommés de restituer une somme d’argent bien plus importante, puisqu’elle dépassait les 450 000 dollars. Le leader du groupe, Jeramiah Perkins, a quant à lui écopé début janvier d’une peine exemplaire de cinq ans de prison, assortie d’une restitution de 15 000 dollars. Enfin, le quatrième membre, Gregory Cherwonik, a été puni de 40 mois d'emprisonnement. 

Par Xavier Berne Publiée le 11/04/2013 à 12:15
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...