Apple pourrait abandonner Samsung pour Innolux avec le prochain iPad Mini

Mettre un terme à un mariage forcé 27

Selon des analystes, Apple chercherait par tous les moyens à se débarrasser de Samsung pour la production de ses écrans. La tension née des conflits autour de la propriété intellectuelle rend sans aucun doute les négociations houleuses. Cupertino profiterait ainsi de l’arrivée du prochain iPad Mini pour changer de crémerie.

ipad mini

 

David Hsieh, vice-président du cabinet NPD DisplaySearch, indique qu’Apple cherche à se débarrasser de Samsung pour la production des dalles du prochain iPad Mini. La deuxième version de la tablette passerait bien au Retina et Apple se tournerait vers Innolux. La société n’est d’ailleurs pas une inconnue puisqu’elle produit déjà une partie des dalles pour les iPad 3 et 4. Une autre société serait démarchée par Apple : le constructeur chinois Century Display.

 

Sachez que Samsung n’est actuellement pas le seul constructeur à fournir des dalles sur l’iPad Mini. LG Display et AU Optronics Corp en sont les deux fournisseurs majeurs. Si l’information se vérifiait, Innolux et Century Display s’ajouteraient donc à la liste. Apple bénéficierait ainsi d’un quatuor de producteurs de dalles Retina pour son prochain Mini, ce qui ne serait sans doute pas un luxe. En effet, l’iPad Mini se vend déjà mieux que le modèle classique, et la différence pourrait être accentuée par l’arrivée du Retina, surtout si les prix sont maintenus à leur niveau actuel, à savoir un tarif de départ de 339 euros.

 

Le Taipei Times, qui rapporte ces propos, indique qu’Innolux n’a pas souhaité commenter la rumeur. Le responsable de la division écrans tactiles a cependant confirmé que « les smartphones et les tablettes seront notre priorité cette année. Notre objectif est de produire des écrans 7 pouces cette année ».

Publiée le 29/03/2013 à 17:35
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...