S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Comment Free a multiplié son effectif par 30 entre 2001 et 2012

Ou comment le nain est devenu géant

Interrogé par BFM Business, Thomas Reynaud, directeur financier d'Iliad (Free), a affirmé que son groupe recruterait encore massivement en 2013. L'occasion pour nous de revenir sur la croissance très forte de l'effectif d'Iliad ces douze dernières années.

Des recrutements rarement médiatisés

Dans le monde économique, comme ailleurs, on remarque plus souvent les trains en retard que ceux qui arrivent à l'heure. L'an passé, les projets de départs volontaires chez SFR et Bouygues Telecom ont donc fait couler beaucoup d'encre. Les recrutements chez Free ont par contre été moins mis en avant, ce qui n'est pas étonnant dès lors que ces embauches sont étalées dans le temps.

 

Lors de son entrevue accordée à Stéphane Soumier de BFM Business, Thomas Reynaud a notamment répondu au journaliste sur le fait que Free soit un passager clandestin, comme l'ont affirmé Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin la semaine dernière : « Est-ce que vous connaissez beaucoup de passagers clandestins qui ont créé 2500 emplois nets, en France, au cours des deux dernières années ? Un passage clandestin qui va créer cette année, en 2013, entre  500 et 700 nouveaux emplois, exclusivement sous forme de CDI, et à destination d'une population jeune qui est durement touchée par le chômage. »

Une multiplication par quasi 30 en 11 ans

En nous basant sur les bilans financiers publiés par Iliad ces dernières années, voici d'ailleurs l'évolution de l'effectif du groupe :

 

Effectif Iliad Free Mobile


Plusieurs enseignements peuvent être tirés :

  • Tout d'abord, exceptée l'exceptionnelle année 2008 ponctuée par l'acquisition d'Alice, Iliad vient bien de vivre les meilleures années de recrutements de toute son histoire, avec plus de 2150 embauches en 2011 et 2012, soit une croissance de 50 % entre fin 2010 et fin 2012.
  • Hormis l'année 2009 où Free a dû pousser au départ certains salariés d'Alice, le groupe n'a eu de cesse de recruter, quasi systématiquement avec une croissance à deux chiffres (sauf en 2009/2010) et parfois avec une progression supérieure à 50 %.
  • Depuis 2002 et le lancement de son offre ADSL à 29,99 € par mois, Free a tout simplement multiplié son effectif par vingt-cinq (et même par près de trente si l'on remonte à 2001). Il faut dire qu'en dix ans, le nombre d'abonnés de Free a été multiplié dans les mêmes proportions.
  • Au rythme de 500 nouvelles embauches par an, Free devrait égaler voire surpasser Bouygues Telecom et SFR avant la fin de la décennie.

Une croissance de l'effectif en corrélation avec celle du nombre d'abonnés

Sans surprise, la croissance de l'effectif de Free concorde avec celle de son nombre d'abonnés. Au 31 décembre 2003, Free comptait seulement 485 000 abonnés ADSL. Un nombre qui a été multiplié par 11 dans le domaine de l'ADSL neuf ans plus tard. Rajoutez les recrutements mobiles, et nous obtenons une croissance de 2100 % entre fin 2003 et fin 2012. Avec une telle progression, il est donc logique que Free adapte son effectif en conséquence.

Il est d'ailleurs bon de noter que près de 85 % de son effectif est directement dédié à la gestion des clients. Selon son dernier bilan clos au 31 décembre 2012, plus de 5 400 employés de Free travaillent dans des centres d'appel et dans le SAV. Quand on sait que Centrapel, la filiale de la relation client chez Iliad, ne comptait que 144 employés au 31 décembre 2002, vous pouvez mesurer le chemin parcouru.

Un effectif jeune 

Tranches d'âges des employés d'Iliad. 


Enfin, dans son document de référence portant sur l'année 2011, le dernier en date, Iliad nous dévoilait quelques statistiques intéressantes sur son effectif. Nous apprenions ainsi que 79 % des employés étaient âgés de moins de 35 ans, ce qui fait écho aux propos de Thomas Reynaud cette semaine. Une jeunesse essentiellement due au recrutement dans les centres d'appel, postes aux taux de rotation relativement élevés.

 

Ce même document indiquait aussi qu'Iliad, au 31 décembre 2012, comptait 11,7 % de cadres et donc 88,3 % d'employés non cadres. La proportion des femmes étaient de 31 % à l'époque au sein de l'intégralité de l'effectif, en hausse de deux points en un an. Les femmes représentaient d'ailleurs 30 % du Conseil d'Administration d'Iliad.

 

Rappelons que Xavier Niel détient près de 60 % d'Iliad et qu'outre les employés d'Iliad, son Conseil d'Administration compte en son sein cinq personnalités travaillant pour d'autres sociétés, à savoir Alain Weill, président de NextRadio TV, Marie-Christine Levet, aussi du groupe NextRadio TV, Pierre Pringuet, DG de Pernod-Ricard, Virginie Calmels, ex-PDG d'Endemol France, et Orla Noonan, Secrétaire Générale du groupe AB et présidente de NT1. Toutes ces personnes détiennent des actions d'Iliad, mais à des niveaux infimes (0,01 % pour Alain Weill, plus gros actionnaire des cinq personnes citées).

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 21/03/2013 à 09:39

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 66 commentaires

Avatar de _Makaveli_ INpactien
_Makaveli_ Le jeudi 21 mars 2013 à 09:50:40
Inscrit le mardi 10 février 09 - 748 commentaires
Nan mais Nil, le titre, tu rigoles ? c'est de pire en pire ici.
Avatar de misterB INpactien
misterB Le jeudi 21 mars 2013 à 09:52:26
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 150298 commentaires
CDI pour les jeunes, c'est comme McDo quoi, du taf sous payé et sous qualifié
Avatar de Jarodd INpactien
Jarodd Le jeudi 21 mars 2013 à 09:52:32
Inscrit le mardi 26 octobre 04 - 20403 commentaires
Une jeunesse essentiellement due au recrutement dans les centres d'appel, postes aux taux de rotation relativement élevés.


Combien d'employés en interne sur les centres d'appels, par rapport au total avec les offshores ?

Sinon c'est quoi ce "HS stat" avant la tranche 0-20 ans, ils ont fait bossé des femmes enceintes et comptent le foetus ?
Avatar de durthu INpactien
durthu Le jeudi 21 mars 2013 à 09:52:58
Inscrit le lundi 5 mai 03 - 1119 commentaires
Est ce que vous pouvez précisez que la valeur de l'effectif dans le tableau est en milliers d'abonnés ?

J'ai eu un peu peur lorsque je l'ai lu la première fois.
Avatar de Ellierys Equipe
Ellierys Le jeudi 21 mars 2013 à 09:59:32
Inscrit le mercredi 13 janvier 10 - 4208 commentaires
Est ce que vous pouvez précisez que la valeur de l'effectif dans le tableau est en milliers d'abonnés ?

J'ai eu un peu peur lorsque je l'ai lu la première fois.


La valeur de l'effectif c'est le nombre d'employés dd.gif

Il y a 66 commentaires

;