Le PDG d'ARM démissionne au sommet de sa gloire

Il pourra jouer à SimCity maintenant 59

Après le départ du PDG d'Electronic Arts dévoilé hier, voilà que le patron de la société britannique ARM vient à son tour d'annoncer son remplacement futur. Une nouvelle très peu appréciée en bourse, où l'action d'ARM a perdu près de 3 % de sa valeur à Londres.

arm puce

12 ans en tant que PDG, 12 ans de forte croissance 

Désormais connue de tous les spécialistes s'intéressant au marché mobile, ARM est un acteur qui compte désormais dans le monde des microprocesseurs. Il faut dire que ses architectures sont exploitées par bien des sociétés (NVIDIA, Qualcomm, Fujitsu, Infineon, Marvell, STM, Toshiba, etc.). Présents dans des centaines de millions d'appareils dans le monde, les produits ARM sont incontournables dans les smartphones et les tablettes tactiles principalement. Et grâce à l'explosion de ces derniers depuis quelques années, ARM est devenue une société florissante affichant des taux de croissance très élevés.

Après douze ans au poste de PDG et dix-neuf ans au sein de la société, Warren East (51 ans) va donc passer la main. Son poste sera libéré à partir du 1er juillet prochain. Le nom du remplaçant est d'ores et déjà connu, puisqu'il s'agira de Simon Segars, l'actuel président d'ARM. La société a donc misé sur un classique recrutement interne et une montée en grade des actuels employés.

Un remplaçant présent depuis 22 ans chez ARM

Simon Segars, âgé de 45 ans, a rejoint le conseil d'administration d'ARM il y a huit ans et déjà, et il est présent dans la société depuis 1991, soit depuis déjà vingt-deux longues années. Sa crédibilité doit donc être élevée au regard de son expérience au sein de l'entreprise.

La raison du départ de Warren East n'est pas dévoilée, hormis tout simplement de changer de leader et de vision. La nouvelle surprise a en tout cas été peu appréciée en bourse, l'action de la société chutant de près de 3 %.

ARM bourse 19 mars 2013

Pour mémoire, en février dernier, ARM a annoncé des résultats financiers records pour son année 2012. À un point tel qu'aujourd'hui, ARM vaut en bourse 10 fois plus qu'AMD. ARM comptait près de 2400 employés au 31 décembre 2012, principalement au Royaume-Uni, aux USA et en Inde. Ses partenaires ont livré 2,5 milliards de puces ARM rien qu'au dernier trimestre 2012, lui permettant d'accroître son chiffre d'affaires de 21 %, et son bénéfice de 16 %.

Publiée le 19/03/2013 à 17:34
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...