[MàJ] Nintendo 3DS à 59 € : la FNAC offre des chèques-cadeau de 15 €

« Erreur technique » 161

Mise à jour : La FNAC vient d'avertir les personnes ayant acheté une Nintendo 3DS XL à 59,93 euros qu'elles recevraient finalement dès lundi un chèque-cadeau afin de compenser l'annulation de leur commande. D'un montant de 15 euros, ce bon d'achat sera valable sur le site Fnac.com jusqu'au 30 juin.

La FNAC a finalement modifié le prix des Nintendo 3DS XL blanches proposées depuis hier soir à moins de 60 euros sur son site Internet. Le cybermarchand évoque ce matin une « erreur technique » et indique que les commandes ne seront pas honorées. Un geste commercial sera néanmoins fait à tous ceux ayant malgré tout voulu acheter la console.  

nintendo fnac

 

C’était la bonne affaire du jour : des consoles Nintendo 3DS XL à 59,93 euros, alors que le prix habituellement constaté pour cet article avoisine régulièrement les 190 euros... Affiché depuis au moins hier et jusqu’à ce matin aux alentours de 9h30 sur le site de La FNAC, ce tarif très alléchant relevait cependant bien d’une erreur, comme vient de nous le confirmer le cybermarchand.

 

Dans un communiqué, le site de vente en ligne explique en effet qu’une « erreur technique s’est produite sur Fnac.com le 14 mars en soirée mettant le prix de la Console Nintendo 3DS XL Blanche à 59,9 euros au lieu de 184,9 euros ».

 

Et pour ceux qui avaient passé commande ? « Les commandes ne pourront être honorées » indique La FNAC, précisant toutefois qu’un « geste commercial sera fait auprès des clients de Fnac.com qui ont effectué une commande pendant cette période ». Questionné par PC INpact, le commerçant a répondu qu’il ne savait pas encore de quel ordre serait ce dédommagement. « Rien n’a encore pu être déterminé pour le moment ».

Prix dérisoire

Notons cependant que la jurisprudence retient de longue date qu’en matière d’erreur de prix, le commerçant (en ligne ou non) reste lié par le tarif étiqueté à tort, sauf lorsque le prix de vente apparaît comme « dérisoire ». De ce point de vue là, la FNAC assure avoir le droit avec elle. Pour l’entreprise, le prix constaté ce matin est « un prix dérisoire par rapport au prix initial », en ce qu’il y avait « un énorme écart de prix ».

 

Mais qu'est-ce qu'un prix dérisoire ? 60 Millions de consommateurs cite l’exemple d’un écran plat vendu à 9,90 € au lieu de 990 €. Dans pareil cas, « vous ne pourrez pas exiger de payer ce prix dérisoire eu égard à la valeur de la marchandise. Les juges considèrent, dans ce cas, qu'un consommateur normalement avisé ne peut prétendre sérieusement avoir pris le prix affiché pour la valeur réelle de l'article. Si une telle vente a eu lieu, le commerçant pourra en demander l'annulation ».

 

Dans le passé, suite à une erreur de prix, un téléviseur Samsung avait été proposé à 179,99 euros au lieu de 1 799,99 euros par Les 3 Suisses. Le cybermarchand avait alors expliqué que « le caractère dérisoire de ce prix résulte d'une erreur manifeste qui depuis a été corrigée. Il nous est impossible d'honorer les commandes, et bien évidemment, aucun débit ne sera effectué pour les clients concernés ».

Par Xavier Berne Publiée le 15/03/2013 à 16:50
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...