Mais qui a donc commandé 1 million de BlackBerry ?

Un employé bloqué sur la touche 0 78

L'action de BlackBerry/RIM a progressé d'un peu moins de 10 % hier. La raison en est simple : un mystérieux client a commandé pas moins d'un million de BlackBerry au constructeur canadien selon le blog officiel de la société et la presse locale. Une commande gigantesque et particulièrement étonnante, d'autant que le nom du précieux client n'a pas été dévoilé.

BlackBerry Z10 Verizon

Une commande historique

Dans le secteur mobile, nous connaissons tous le succès des produits précommandés. Apple s'en est d'ailleurs fait la spécialité avec ses iPhone, en dépassant le million depuis un moment déjà. Mais le BlackBerry Z10 est disponible depuis plusieurs semaines déjà, tout du moins dans certains pays européens ainsi qu'au Canada et en Inde. Cette commande d'un million d'unités d'un unique client a donc de quoi perturber.

Mais qui peut donc se cacher derrière ce mystérieux client ? Selon BlackBerry, il s'agirait d'un « partenaire établi », dans le sens historique. Nous n'en saurons pas plus. En toute logique, il s'agit d'un opérateur télécom majeur, sachant que nous ne voyons pas une administration commander autant de smartphones, d'autant plus par les temps qui courent. Le gouvernement allemand a certes fait une commande de BlackBerry Z10 en début de mois, mais seulement 5000 unités ont été achetées. Soit 200 fois moins que notre client mystérieux, dont les commandes seront livrées immédiatement a fait savoir le PDG de BlackBerry.

Verizon ou AT&T ?

Quel opérateur majeur peut donc commander une telle quantité ? Les noms les plus logiques sont de loin Verizon et AT&T. Trois indices rendent en effet crédible les deux opérateurs mobiles des États-Unis. Tout d'abord, ils sont les leaders de leur marché, avec environ 100 millions de clients chacun. Deuxièmement, il s'agit de clients historiques pour le constructeur de smartphones canadien. Enfin, les opérateurs proposeront le Z10 à leurs clients à partir du 22 mars pour AT&T et le 28 mars pour Verizon. Les précommandes ont d'ailleurs déjà démarrées outre-Atlantique, à partir de 199,99 $ pour un engagement de deux ans.

En dehors de ces deux grands opérateurs américains, les seuls opérateurs pouvant avoir les reins assez solides pour réaliser pareilles commandes ne peuvent être que chinois, indiens ou latino-américains. Du côté de la Chine, aucune annonce de disponibilité du Z10 n'a pour le moment été réalisée, ce qui semble exclure China Mobile (plus de 700 millions d'abonnés) et China Unicom (230 millions d'abonnés).

Ou America Movil ?

Resterait alors Bharti Airtel, avec près de 200 millions de clients en Inde, et le Mexicain America Movil, qui compte plus de 200 millions de clients dans le monde, dont près de 70 millions uniquement au Mexique et à peine moins au Brésil. Concernant le géant indien, l'opérateur propose le smartphone au Nigeria, mais pas encore dans son propre pays, devancé par des opérateurs concurrents. Airtel demeure ainsi un candidat possible à cette commande historique.

Mais America Movil est un candidat plus crédible encore. En effet, historiquement, BlackBerry est un constructeur qui a toujours connu un grand succès en Amérique latine. Et surtout, America Movil proposera le Z10 au Mexique le 20 mars prochain.

Publiée le 14/03/2013 à 17:45
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...