S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Que cache le remplacement d'Andy Rubin à la tête d'Android ?

La victoire de Chrome OS ?

La nouvelle a été annoncée par Larry Page lui-même : Andy Rubin, le fondateur d'Android, ne dirigera plus son précieux OS. Sundar Pichai, qui dirige déjà la division Chrome et Chrome OS, prendra aussi les rênes d'Android. Le rôle d'Andy Rubin, employé majeur de Google ces dernières années, n'a par contre pas été précisé. De quoi alimenter bien des rumeurs.

Sundar Pichai Google

« Andy a décidé qu'il est temps de passer les rênes » 

Dévoilée hier soir par le fondateur et PDG de Google Larry Page, l'information a rapidement fait le tour du web. Il faut dire qu'Andy Rubin n'est pas n'importe qui. Fondateur d'Android, start-up rachetée en 2005 par Google avant le lancement officiel de l'OS mobile en 2008 via le HTC Dream. Andy Rubin est donc présent chez Google depuis plus de sept longues années. Après avoir rencontré les patrons de Google dès 2004, Rubin a donc intégré la société l'année suivante pour ensuite prendre un poids croissant au fur et à mesure du succès de son OS.

 

Aujourd'hui, Android est le système d'exploitation mobile numéro un dans le monde et est présent dans plus de 750 millions d'appareils. Un triomphe qui permet à Andy Rubin de faire partie des employés les plus cotés de Google. Mais à en croire Larry Page, Rubin semble vouloir passer à autre chose. « Ayant dépassé les objectifs ambitieux dont nous avions rêvé pour Android et avec désormais une très solide équipe de direction en place, Andy a décidé qu'il est temps de passer les rênes et de commencer un nouveau chapitre chez Google. » Et de demander à Andy Rubin plus de « moonshots » (lancement de fusée vers la lune).

Quel nouveau projet ?

Sans préciser ce que fera concrètement Andy Rubin désormais, Larry Page annonce donc que le fondateur d'Android compte s'investir dans un autre projet chez Google. Lequel ? Le mystère demeure entier pour le moment. S'agit-il d'un futur projet ou cela peut-il concerner des travaux déjà amorcés, telles les Google Glasss ou les voitures sans pilote ?

Si l'on en croit Ryan Tate de Wired, la vérité n'est toutefois pas si rose. Ce départ de Rubin de la division Android serait en réalité un moyen pour Google de resserrer ses troupes. En effet, Sundar Pichai serait bien plus proche des patrons de Google que Rubin. Les deux employés ont de plus été opposés quant à l'orientation stratégique à mettre en place entre Android et Chrome OS.

La défaite de Rubin face à Pichai ?

Placer Pichai, le patron de Chrome et Chrome OS, à la tête de la division d'Android, est donc à la fois une façon de rapprocher Android et Chrome OS (au moins stratégiquement), mais aussi de montrer que c'est bien la vision de Pichai qui sera appliquée. Ceci alors que Chrome OS est pour l'instant confidentiel, et qu'Android est un succès indéniable. Mais Android profite surtout aux partenaires, Samsung notamment, et Google a bien moins de prise sur Android que Chrome OS. Le but est donc aussi probablement d'amorcer un changement stratégique vis-à-vis de ses OS.

 

Bien entendu, Andy Rubin travaille sur Android depuis près de 10 ans maintenant. L'OS est désormais mature et les défis sont probablement moins grands aujourd'hui qu'en 2008. Il peut donc tout à fait avoir envie de passer à une autre étape et utiliser les ressources immenses de Google pour développer un tout nouveau projet. Mais pour Wired, la logique d'entreprise de Google qui consiste à laisser à ses employés la possibilité de développer leurs propres projets a changé. « Il n'y a plus de place pour des fiefs distincts au sein de Google, et les jours où l'entreprise était une sorte d'école de diplômés - avec beaucoup de bricolage, de voies technologiques disparates, et un amour profond pour les idées idiotes - est révolue. »

 

Présentation de Chrome OS il y a deux ans et demi par Sundar Pichai.

Sundar Pichai, un homme clé pour Google 

Si Chrome OS est encore mineur pour Google, Pichai a aussi participé au succès immense du navigateur Chrome, mais aussi de Gmail, Maps, sans oublier Drive, Calendar, iGoogle, Toolbar, ou encore WebM. Né en Inde et diplômé de l'Université de Stanford (comme les fondateurs de Google), Sundar Pichai est arrivé chez Google en 2004, soit un an avant Andy Rubin. 

Depuis deux ans, Pichai est monté en grade, en devenant tout d'abord vice-président de Google Chrome & Apps en 2011, et donc d'Android en 2013. De quoi faire de lui un employé aussi important si ce n'est plus qu'Andy Rubin. Tout dépendra de son futur projet.

Quand Andy Rubin démentait déjà son départ l'an passé

Notez enfin qu'en juin dernier, des rumeurs poussaient déjà Rubin vers la sortie, avec pour objectif de diriger la société Cloudcar. Une information rapidement démentie par l'employé sur Twitter, comme vous pouvez le voir ci-dessus. Un message retweeté d'ailleurs par... Sundar Pichai.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 14/03/2013 à 15:24

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 48 commentaires

Avatar de joplayer INpactien
joplayer Le jeudi 14 mars 2013 à 15:39:23
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 63 commentaires
Prochaine étape : convergence des deux OS.
Android s'attaque au desktop.
MS et Apple doivent pas faire les malins
Avatar de romainsromain INpactien
romainsromain Le jeudi 14 mars 2013 à 15:41:16
Inscrit le mardi 4 décembre 12 - 983 commentaires
Oui enfin rien de nouveau sous le soleil :

http://www.macgeneration.com/news/voir/137391/brin-evoque-une-fusion-d-android-e...

Ca date pas d'hier la volonté d'unifier Android et Chrome OS. A terme c'est d'ailleurs inévitable et nécessaire afin de permettre à Android d'occuper le segment des desktop et des portables.

Et comme très bien dit dans l'article, Andy Rubin a peut être juste envie de passer à autre chose....
Avatar de carbier INpactien
carbier Le jeudi 14 mars 2013 à 15:42:21
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 5355 commentaires
La guerre des chefs a eu lieu chez Google comme dans tous les autres grands groupes.
Reste maintenant à voir si le "meilleur" a gagné.

On devrait le voir relativement rapidement en fonction d'un changement de cap d'Android (ou pas)... mais j'ai comme un mauvais pressentiment.
Avatar de carbier INpactien
carbier Le jeudi 14 mars 2013 à 15:47:22
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 5355 commentaires
Prochaine étape : convergence des deux OS.
Android s'attaque au desktop.
MS et Apple doivent pas faire les malins

Oui enfin pour l'instant cela reste de la science fiction: Android et Chrome sont à des années lumières d'être un OS complet pour desktop.
Certaines distributions linux sont bien plus avancées et libres...
Avatar de namaste INpactien
namaste Le jeudi 14 mars 2013 à 15:49:23
Inscrit le samedi 6 janvier 07 - 185 commentaires
Prochaine étape : convergence des deux OS.
Android s'attaque au desktop.
MS et Apple doivent pas faire les malins


A mon avis c'est plus Microsoft que Apple qui a intérêt a se bouger le derrière.
Ils ont encore de la marge mais un déclin peu arriver très très très vite...
Si j'ai pas forcement grande confiance en Microsoft et en Apple, étrangement j'en ai encore moins en Google.

Il y a 48 commentaires

;