La Surface et l'interface de Windows Phone 8 protégés par Microsoft

En vue d'éventuels procès ? 31

Microsoft vient de se voir attribuer la protection de nombreux éléments ayant trait à la tablette Surface ainsi qu’à l’interface de Windows Phone 8. Une manière de mettre soigneusement à l’abri des traits de « personnalité » de ces produits, ce qui signifie probablement une réutilisation dans l’avenir.

Microsoft a reçu la confirmation que plusieurs dessins lui avaient été attribués. La firme en a fait la demande pour protéger essentiellement deux produits : le design original de la tablette Surface ainsi que des éléments d’interface utilisateur de Windows Phone 8.

microsoft design surface wp8 microsoft design surface wp8

Le fait que Microsoft souhaite protéger un tel design n’est pas réellement étonnant. On se souvient qu’Apple a fait de même avec l’iPad il y a quelques mois. Or, la firme de Cupertino est plongée dans plusieurs procès contre Samsung, qu’elle accuse d’avoir tout simplement copié ses produits. Déposer des designs permet donc de mieux justifier la copie devant un tribunal. Avec un désavantage bien sûr : la législation ne permet pas partout de déposer ce type de protection. Par exemple, les États-Unis l’autorisent, mais pas l’Europe.

Microsoft a également obtenu le même genre de protection pour des éléments clés de l’interface « Metro » de Windows Phone 8. On y retrouve la barre de menu d’une application, la disposition du clavier virtuel, l’alignement des éléments, la hiérarchie principale des listes et ainsi de suite.

microsoft design surface wp8 microsoft design surface wp8 microsoft design surface wp8

Protéger ces idées donne un signe fort que Microsoft compte réutiliser ces éléments dans l’avenir. Les tablettes Surface vont sans le moindre doute recevoir des améliorations et on devrait les voir arriver sous la forme d’une Surface 2, Surface 3, etc. Le design pourrait donc garder les mêmes lignes. Quant à l’interface de Windows Phone 8, il est encore moins étonnant que Microsoft cherche à la protéger : l’éditeur a montré son attachement à cette ergonomie, et elle n’est donc pas prête de changer.

Publiée le 14/03/2013 à 12:45 - Source : Latest Patents
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...