Guild Wars 2 devient-il trop compliqué ?

L'abondance n'est pas toujours bonne 53

Guild Wars 2 deviendrait-il trop compliqué ? La question a été posée par la rédaction de Forbes à Isaiah Cartwright, lead designer pour le MMORPG d'Arena Net. Selon lui, le problème ne réside pas dans la difficulté du jeu, mais dans le nombre important de mécaniques et de monnaies. 

PvP Guild Wars 2

L'une des principales qualités de Guild Wars 2 vient sans aucun doute de la régularité de ses mises à jour, et de ses ajouts de contenu. Or l'addition successive de nouvelles mécaniques et de nouvelles monnaies crée une situation où le joueur finit par ne plus vraiment s'y retrouver, ce que reconnait Isaiah Cartwright, lead designer sur Guild Wars 2 dans une entrevue accordée à Forbes. 

Alors que dans World of Warcraft, qui fait encore office de référence pour les MMORPG, Blizzard cherche à réduire le nombre de monnaies d'échange, dans Guild Wars leur nombre ne cesse de croitre. « Il y a actuellement environ dix à quinze monnaies différentes dans le jeu. Il y en a deux catégories, les monnaies basiques, et les jetons. Les monnaies de base sont l'or, le karma, la gloire et les lauriers que nous avons récemment ajoutés. Les jetons sont quant à eux utilisés dans de nombreux endroits, comme les donjons qui ont chacun les leurs », affirme Cartwright. Il précisera ensuite que l'intérêt de disposer d'autant de devises est d'inciter les joueurs à exploiter tous les modes de jeux pour obtenir ce qu'ils souhaitent.

Si cette multiplication des monnaies est certainement efficace pour que les joueurs s'intéressent à toutes les facettes du jeu, cela rend aussi plus difficile la compréhension de ses mécaniques. L'équipe de Guild Wars 2 est d'ailleurs consciente des problèmes que cela pose. « Nous arrivons au maximum de systèmes de ce genre que nous pouvons mettre dans le jeu. Nous travaillions actuellement sur un moyen de rendre le système actuel plus robuste. Je veux que nous nous calmions sur le nombre de systèmes que nous ajoutons, et qu'on fasse en sorte que ceux qui sont déjà en place soient plus faciles à comprendre, en leur proposant une meilleure interface par exemple » explique le responsable. Une autre solution est envisagée : débloquer les différentes devises au fur et à mesure de la progression du joueur, afin de ne pas crouler tout de suite sous leur nombre. 

Cela n'enlève toutefois pas grand-chose aux qualités du titre, qui profitera d'ailleurs d'un nouveau correctif majeur le 26 mars prochain, baptisé Flamme et Froid : La Destruction, qui nous emmènera cette fois-ci au coeur de la région des Cimesfroides. Les joueurs devront y combattre une alliance composée de la Fusion des Draguerres, et des Charrs de la Légion de la Flamme. Tout un programme.

Publiée le 14/03/2013 à 16:55 - Source : Forbes
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...