La PlayStation 4 profitera des technologies PhysX et APEX de NVIDIA

Comme la Wii quoi 86

SONY a récemment dévoilé sa PlayStation 4, basée sur une puce AMD. NVIDIA a néanmoins décidé de surfer sur la vague en annonçant que les jeux dédiés à la console pourront profiter de ses technologies PhysX et APEX. Une nouvelle qui n'a rien d'étonnant, puisque c'est déjà le cas des générations actuelles Wii comprise.

logo playstation 4

« NVIDIA a annoncé aujourd‘hui la prise en charge des célèbres kits de développement logiciel NVIDIA PhysX et NVIDIA APEX pour la PlayStation 4 de SONY Computer Entertainment », nous informe un communiqué de presse du constructeur. Mais alors que certains s'en étonnent, aucune puce GeForce n'étant intégrée, cela n'a en fait rien de bien surprenant.

APEX / PhysX : un couple qui fonctionne déjà un peu partout

En effet, pour rappel, PhysX est un moteur de gestion de la physique déjà exploité sur de nombreuses plateformes, tout comme la solution Havok d'Intel mise en avant pendant la conférence de SONY. APEX est pour sa part un framework complémentaire destiné à simplifier le travail des développeurs pour la création d'éléments destructibles ou d'effets sur les tissus utilisés sur un personnage par exemple. 

Actuellement, de nombreux titres utilisent ces solutions qui sont compatibles aussi bien avec les PC sous Windows que les machines Apple, les produits mobiles (équipés d'une puce Tegra ou non) et des consoles telles que la XBox 360, la PS3 et même la Wii

Une accélération matérielle proposée par les GeForce... et du coup peu exploitée

Le seul avantage des GeForce de NVIDIA réside dans leur capacité à accélérer matériellement certains des effets physiques d'APEX / PhysX. Une accélération qui n'est active que dans certains jeux et qui pourrait être proposée sur de nombreux autres produits comme les Radeon et APU d'AMD par exemple.

Cela n'est pas le cas, suite à la volonté de NVIDIA de réserver cette possibilité à ses seuls clients ce qui explique sans doute qu'elle ne soit pas plus largement utilisée par les développeurs. Une volonté qui n'aura pas suffi à inciter SONY à continuer d'utiliser des GeForce au sein de sa nouvelle console.

Publiée le 08/03/2013 à 12:12
David Legrand

Rédacteur en chef adjoint et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...