#Adgate : Free bloque de nouveau la publicité, quid des débits YouTube ?

Du mieux... ou pas ? 285

Alors que l'affaire autour du Free #AdGate s'était plus au moins tassée avec le temps, le fournisseur d'accès vient de nouveau de procéder à un changement en toute discrétion. En effet, alors que le bloqueur de publicité ne fonctionnait pas, même s'il était activé, cela n'est plus le cas et les encarts provenant des serveurs de Google sont de nouveau bloqués. Dans le même temps, les vidéos YouTube  se chargent à nouveau rapidement.

Free AdGate option Freebox

Début janvier, Free déployait sans crier gare un bloqueur de publicité sur ces Freebox Révolution et ce dernier était activé par défaut, un point qui avait causé de nombreuses réactions. L'unique cible était la régie de Google avec en ligne de mire les problèmes de débits entre YouTube et Free.

Le 17 janvier, une nouvelle mise à jour 1.1.9.1 était déployée (c'est encore celle qui est disponible actuellement) afin de désactiver par défaut le bloqueur de publicité comme le souhaitait Fleur Pellerinla ministre déléguée à l’économique numérique. Néanmoins, cette option devenait complètement inutile puisque, même activé, puisqu'aucun contenu n'était bloqué ; une situation assez ubuesque.

D'un coup, DoubleClick, AdMod et AdWord ne répondent plus 

Nouveau changement un peu moins de deux mois plus tard : le trublion vient de nouveau de changer de stratégie, mais sans communiquer sur le sujet. En effet, d'après nos constations, les publicités provenant de la régie de Google (DoubleClick, AdMob et AdWords) sont de nouveau bloquées si vous avez activé le bloqueur dans les paramètres de votre Freebox :

Free AdGate Publicités bloquées 7 mars 2013

 

Comme nous l'avions déjà évoqué lors de notre précédente analyste, l'adresse IP 212.27.40.246 appartient à Free / Proxad et renvoi directement sur la Freebox.

Publicité bloquée ou non, à vous de choisir, par défaut ce n'est pas le cas

Nous nous sommes ensuite rendus dans le panneau de configuration de notre Freebox afin de désactiver le bloqueur de publicité. Le changement a été rapidement pris en compte et les adresses IP des serveurs DoubleClick et GoogleSyndication de Google ont retrouvé leur adresse classique :

Notez que, dans certains cas, cette modification peut prendre plus de temps pour se mettre en place et, afin d'accélérer la procédure, il est possible de vider le cache DNS via la commande suivante a effectuer dans une console :

ipconfig /flushdns

Hasard du calendrier ou pas, les vidéos YouTube se chargent vite... définitivement ?

Quoi qu'il en soit, le bras de fer entre Free et Google n'est visiblement pas fini et Xavier Niel continue d'attaquer le geant du web au portefeuille. Nous regrettons par contre que les clients du FAI soient pris « en otage » entre les deux camps et subissent depuis trop longtemps des lenteurs relativement importantes lors du visionnage d'une vidéo sur YouTube.

Hasard ou pas du calendrier, notre débit YouTube a retrouvé des couleurs depuis cette nuit et nous sommes régulièrement montés à plus de 2 Mo/s (2,5 Mo/s maximum sur notre ligne), la moyenne étant plus régulièrement autour de 1 Mo/s, ce qui est largement suffisant, même pour une vidéo en 1080p :

YouTube Free AdGate

 

Une constatation vérifiée en matinée sur plusieurs lignes à notre disposition. Pour autant, cela ne semble pas être le cas de tout le monde puisque chez certains Freenautes, une limitation semblait toujours en place. N'hésitez pas à nous faire part de vos retours sur ces différents points via les commentaires.

Pour ceux qui constatent du mieux, reste à voir si ces changements vont s'inscrire dans la durée ou si le FAI va de nouveau changer d'avis... Réponses dans les jours et semaines qui viennent. 

Publiée le 08/03/2013 à 08:10
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...