Ubisoft plaide pour des consoles de jeux plus connectées et plus sociales

Et visiblement SONY les a écoutés 49

Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft, s'est entretenu avec nos confrères de Kotaku au sujet de la PlayStation 4. Le dirigeant explique avoir été contacté par SONY en amont de la conception de la console afin de connaître ses besoins, et il semble que ses voeux aient été exaucés. 

  PlayStation 4 Watchdogs

Du point de vue des éditeurs, la PlayStation 4 est un peu plus qu'une simple console de jeu, puisqu'elle dispose de nombreuses fonctions de partage qui jusqu'alors ne se trouvaient pas sur ce type de machines. Si SONY a fait ce choix, c'est tout simplement parce que les studios et les éditeurs l'ont demandé.

« Quand on fait partie de l'industrie depuis un moment, ce qui se passe généralement c'est qu'avant d'arrêter les spécifications d'une nouvelle machine, le constructeur vient nous voir pour nous demander : "qu'est ce que vous voulez voir dans la prochaine ?" », affirme ainsi Yves Guillememot, le PDG d'Ubisoft. « On leur a dit qu'on voulait du social, qu'on voulait que toutes les choses possibles sur un PC le deviennent sur console. Nous voulions des capacités mobiles pour faire des parties courtes, et jouer depuis n'importe quel endroit », ajoutera-t-il.

On notera qu'à aucun moment il n'est question de meilleurs graphismes, ce qu'Yves Guillemot s'empressera de rectifier lorsque nos confrères lui ont fait remarquer. « Il y en a aussi besoin, parce que cela nous aide à immerger les joueurs dans de nouveaux univers avec des personnages doués d'émotion. D'un autre côté, il y a une demande grandissante autour de la connectivité, de l'aspect social, les gens veulent mettre à jour leur contenu rapidement... tout ça, nous le souhaitions. Nous avons vraiment poussé très fort pour que ces choses arrivent, parce que c'est la combinaison de tout cela qui fera de cette génération de consoles une réussite ».

Ubisoft souhaitait donc que les consoles de jeux de prochaine génération soient plus connectées qu'avant. Il reste amusant de noter que leur premier titre pour la PlayStation 4 (Watch Dogs) met en avant les dérives possibles des systèmes d'information, et des réseaux sociaux où l'on est capables de tout savoir ou presque sur une personne en quelques clics.

Publiée le 26/02/2013 à 09:55 - Source : Kotaku
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...