LG rachète WebOS à HP pour l'intégrer dans ses téléviseurs connectés

Encore une nouvelle vie pour le système d'exploitation 11

LG a annoncé le rachat des activités WebOS. Si la firme n’a pas précisé les détails financiers de son accord, on sait déjà qu’elle n’utilisera pas la nouvelle propriété intellectuelle pour bâtir des smartphones : elle compte en effet utiliser WebOS pour construire des téléviseurs.

ea93 lg dispo

 

LG rachète WebOS, son code source et sa propriété intellectuelle

LG va donc récupérer la quasi-totalité des activités WebOS. Le destin de ce système d'exploitation mobile aura décidément été mouvementé. Créé par Palm, il a ensuite été repris par HP lors du rachat de la société en 2010 pour 1,2 milliard de dollars. À l’époque, beaucoup pensaient que HP avait les moyens de créer un véritable écosystème intelligent basé sur WebOS : des imprimantes, des tablettes, des téléphones et ainsi de suite. Presque rien ne sera fait et HP finira par lancer le projet d’ouverture à l’open source de la plateforme.

 

Même avec cette ouverture et la création d’Open WebOS, HP possédait encore une forte propriété intellectuelle autour du système et de ses différents services associés. L’annonce de LG ne contient aucune donnée financière et on ne sait donc pas quelle valeur HP a pu donner à WebOS. On sait cependant que les éléments suivants ont fait partie de la transaction :

  • Le code source du système d’exploitation mobile
  • La documentation associée
  • Les ingénieurs toujours affectés à la gestion du projet
  • L’ensemble des sites web liés
  • Toutes les licences d’utilisation des produits WebOS
  • La totalité des brevets associés

Plusieurs précisions sont bien entendu à apporter. D’une part, les ingénieurs travaillant actuellement dans les bureaux de la Silicon Valley et à San Francisco resteront en place. D’autre part, LG a bien précisé qu’il se chargerait du support encore existant pour les utilisateurs de WebOS. Enfin, certains services tiers restent dans le giron de HP.

Des téléviseurs connectés, mais pas de smartphones ni de tablettes 

Mais l’information importante de l’annonce concerne bien l'utilisation que va faire LG de sa nouvelle acquisition. Pas question ici de relancer une nouvelle gamme de smartphones ou de tablettes : LG utilisera WebOS uniquement pour ses téléviseurs intelligents. Il est certain que la firme ne compte pas tenter une aventure incertaine alors qu’elle mise déjà largement sur Android pour ce type de produit. On peut d’ailleurs se demander pourquoi le constructeur n’a pas directement envisagé l’utilisation du système de Google pour alimenter ses TV. Une question de dépendance ?

 

Skott Ahn, directeur technique de LG, a pour sa part indiqué : « Cela crée pour LG une nouvelle voie pour offrir une expérience utilisateur intuitive ainsi que des services Internet à travers toute une gamme de produits électroniques grand public ». Rien n’a été dit cependant sur une période de lancement pour ces futurs produits.

Open WebOS : le flou

Un autre point reste actuellement flou : le destin d’Open WebOS. Quand bien même HP a diffusé peu à peu les codes sources d’un nombre croissant de composants de son système, le projet est resté dans l’ensemble immobile. Aucune utilisation vraiment sérieuse n’a été envisagée, même si des rumeurs de tablettes avaient un temps couru. LG n’a par ailleurs pas dit un seul mot sur la question.

Bâtir un écosystème 

Reste donc à attendre maintenant les téléviseurs connectés du constructeur pour juger du résultat. Il sera intéressant notamment de voir le degré d’intégration avec les autres appareils, et pourquoi pas avec les smartphones Android de la firme. Après tout, d’autres constructeurs tels que SONY et Samsung tentent de bâtir des écosystèmes autour de leurs TV, les faisant ainsi communiquer avec des tablettes et des smartphones.


Et n’oublions pas les nombreuses rumeurs entourant l’arrivée future d’un téléviseur Apple qui pourrait débarquer en attirant à lui tous les développeurs qui travaillent déjà sur des applications iOS.

Publiée le 26/02/2013 à 10:35 - Source : CNet
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...