Orange présente trois smartphones sous Android 4.1 dont un compatible 4G

Qui vont tout déchirer, enfin Orange l'espère 22

Orange vient de présenter trois smartphones qui seront vendus d'ici la fin du premier semestre sous sa propre marque : le Nivo, le San Remo et le Lumo. Ce dernier est le premier de la marque à supporter les réseaux 4G. Tous ont en commun d'être livré sous Android 4.1 (Jelly Bean) avec bien entendu l'imposante surcouche de l'opérateur.

Orange, non content des résultats de ses ventes de smartphones vendus sous sa propre marque comme l'Orange avec Intel Inside (voir notre test), décline trois nouveaux modèles avec les Nivo (4 pouces), San Remo (4,7") et Lumo (4,5"), appareils plutôt modestes lorsque l'on regarde leurs caractéristiques techniques, par rapport aux modèles des grands constructeurs comme Samsung, HTC ou Nokia par exemple.

Orange Nivo Orange San Remo 

 (Nivo à gauche, San Remo à droite)

En effet, si leurs écrans sont plutôt grands, leurs définitions ne sont guère reluisantes : les deux premiers affichent 480 x 800 pixels alors que le dernier est un peu mieux loti avec 540 x 960 pixels. Le Lumo est aussi le premier smartphone de la marque à supporter les réseaux 4G (800, 1800 et 2600 MHz) dont les offres pour le grand public commencent à être disponibles.

Pour le reste, voici les caractéristiques techniques des trois terminaux : 

Orange NivoOrange San RemoOrange Lumo

Orange France tease sur le Mobile World Congress de Barcelone, Orange UK donne les détails

Comme vous pouvez le voir ci-dessus,  les SoC de ces trois terminaux sont issus de chez Qualcomm avec un Snapdragon S2 MSM8255 (deux coeurs Scorpion à 1 GHz, Adreno 205) au sein du Nivo, un MediaTek MT6577 (double coeur Cortex-A9 à 1 GHz et PowerVR SGX 531) pour le San Remo alors que c'est de nouveau un Snapdragon S4 Plus MSM8930 (double coeur Krait à 1,2 GHz, Adreno 305) pour le Lumo.

Orange lumo

(Orange Lumo) 

Tous proposent 4 Go de stockage extensibles via un lecteur de carte microSD ainsi qu'une connectivité s'appuyant sur Wi-Fi 802.11n et du Bluetooth (2.1 ou 4.0 suivant les modèles). Les Nivo et San Remo s'accorderont uniquement avec des réseaux 3G+ à 7,2 Mb/s seulement, alors que le Lumo pourra quant à lui supporter la 3G+ à 42,2 Mb/s ou la 4G jusqu'à 100 Mb/s.

Quoi qu'il en soit, Orange n'indique pas encore les tarifs auxquels seront disponibles ses différents smartphones. L'opérateur se contente pour le moment d'évoquer leur sortie dans certains comme l'Espagne, la Roumanie ou encore la Slovaquie. Reste à savoir s'ils seront proposés aussi en France ou si Orange ne préfère tout simplement pas s'appuyer sur les grands fabricants.

Publiée le 23/02/2013 à 13:37
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...