Free condamné à 25 millions d'euros pour dénigrement envers Bouygues

Traiter de pigeon puis se faire plumer 199

Attaqué l'an dernier par Bouygues Télécom pour dénigrement et concurrence déloyale, Free Mobile vient d'être condamné à 25 millions d'euros de dommages intérêts nous apprend Le Figaro. L'information a été confirmée par Bouygues Télécom. Rappelons que celui-ci demandait initialement près de 100 millions d'euros.

Free interdit d'insulter les clients des concurrents

Pigeons, vaches à lait, etc. Les attaques de Free Mobile envers ses concurrents ont été nombreuses depuis un an. Que ce soit lors de la présentation officielle de l'opérateur par Xavier Niel, ou ensuite sous forme de publicité comme ci-dessus, les atteintes se sont multipliées, poussant Bouygues à passer par la case judiciaire. Selon Le Figaro, en sus de cette condamnation de 25 millions d'euros, le Tribunal interdit désormais à Free d'insulter ses concurrents ou leurs clients sous astreinte de 100 000 euros par infraction constatée.

Sans surprise, Bouygues Télécom a logiquement applaudi cette condamnation. « Bouygues Telecom est satisfaite de la décision du Tribunal qui condamne les méthodes de communication de Free et lui interdit d'utiliser des termes dénigrants à l'encontre de Bouygues Telecom. »

Le troisième opérateur mobile français note d'ailleurs que le Tribunal « a reconnu l'importance du préjudice subi depuis plus d'un an par Bouygues Telecom du fait du dénigrement systématique orchestré par Free en condamnant Free à 25 millions d'euros de dommages et intérêts ».

Pour Bouygues, cette décision du Tribunal permet de rétablir « les règles d'une concurrence saine et équitable qui devra se faire à travers la qualité des offres et services proposés par les opérateurs ».

Bouygues lui aussi condamné

Notez que Free n'a pas été le seul à être condamné par le Tribunal. Bouygues Telecom devra ainsi verser à Free Mobile 5 millions d'euros de dommages intérêts pour « quelques propos isolés tenus en réponse à la communication agressive et massive de Free » admet Bouygues Télécom.

Free fera appel de cette décision selon BFM Business.

Publiée le 22/02/2013 à 17:06
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...