Imbroglio autour du déréférencement de Movie2k.to par Google

Bon rétablissement 19

Le site de liens streaming Movie2k, très connu en Allemagne, fait l'objet d'un drôle d'imbroglio depuis plusieurs mois. Sa page d'accueil a été déréfencée par Google suite à une requête d'ayants droit. Pourtant, son responsable affirme qu'il a demandé à plusieurs reprises la restauration de cette URL étant donné qu'elle ne contenait aucun contenu illicite.

movie2k

 

En vertu de la législation américaine sur le DMCA, un hébergeur tel que Google est tenu de déréférencer de son moteur de recherche les liens vers des contenus qui lui sont signalés comme étant illicites. En mars 2012, l’entreprise américaine a ainsi reçu de la Paramount Pictures une demande de désindexation de plus de 70 adresses URL. Parmi ces pages, deux appartenaient au site Movie2k, qui renvoie notamment ses visiteurs vers des liens de streaming. Très populaire en Allemagne (19ème site le plus populaire du pays selon Alexa) ce site propose par exemple d’accéder à de nombreux films et séries.

 

Sauf que si l’une des URL notifiées par le célèbre studio américain concernait bien une œuvre précise (Transformers 3 : La Face cachée de la lune), l’autre ne visait rien de particulier : il s’agissait tout simplement de la page d’accueil du site. Résultat, selon TorrentFreak, la principale porte d’entrée de Movie2k a été désindexée du célèbre moteur de recherche pendant de longs mois.

 

movie2k

 

Le responsable du site est pourtant entré en contact avec Google à plusieurs reprises, afin de réclamer le retour de la fameuse URL. « Nous avons reçu et examiné votre demande. Pour le moment, et d’après nos politiques concernant la suppression de contenus et la restauration, Google a décidé de ne pas agir », se voyait ainsi répondre Movie2K en avril 2012. Selon nos confrères, en dépit du fait que le film Transformers 3 n’était présent ni depuis la page d’accueil du site, ni via la seconde URL signalée, la firme de Mountain View a continué refuser de restaurer Movie2k.to. 

 

Le traitement réservé par Google à l’égard de ce site n’a néanmoins pas empêché les internautes de se rendre sur Movie2k, puisque sa fréquentation a continué d’augmenter. Quoi qu’il en soit, si la firme de Mountain View a réellement continué de désindexer cette page pendant plusieurs mois à la demande d’ayants droit, il s’agirait là d’une nouvelle brèche. Déjà durant l'affaire Allostreaming, les ayants droit français avaient, à leur grande surprise, obtenu le déréférencement mondial de quatre sites de la galaxie Allo. Google avait impacté leur demande sans l'intervention du moindre juge, alors qu'en face, Orange, Microsoft et Yahoo se montraient alors plus prudents.

 

En attendant, ces différentes interventions du moteur sur le référencement vont être examinées avec soin par les ayants droit alors que le thème revient en force au sein de la mission Lescure ou à la Hadopi.

Par Xavier Berne Publiée le 23/02/2013 à 11:12
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...