EA licencie à Los Angeles, mais se dit enthousiasmé par la transition en cours

« La transition est notre amie » 22

Alors que tous les yeux sont tournés vers la PlayStation 4 et son annonce récemment faite par SONY, chez Electronic Arts on poursuit une transition vers un nouveau modèle, et cela se traduit par quelques licenciements. Toutefois, l'éditeur se dit enthousiasmé par la transformation qu'il a entamée.

  

Frank Gibeau, président des Labels chez Electronic Arts, vient d'expliquer sur le site de l'éditeur comment la compagnie est en train de négocier le virage vers les consoles de nouvelle génération, mais aussi le jeu sur smartphone. Tout semble prêt en apparence, avec par exemple les équipes de DICE qui travaillent déjà sur le prochain épisode de Battlefield, récemment montré aux équipes de GameStop.

Du côté du mobile tout semble également en place, avec « The Simpsons ; Tapped Out qui profite d'un succès continu et la sortie de Real Racing 3, un chef d'oeuvre free-to-play du studio Firemonkeys que de nombreuses personnes prennent pour un jeu de la génération actuelle de consoles, grâce à ses graphismes ». Ça reste un jeu pour smartphone, ne nous emballons pas trop vite.

Malgré ces quelques réussites, tout n'est pas rose chez EA, qui continue d'accumuler des pertes. La firme annonce avoir « formé des milliers d'employés pour qu'ils travaillent sur de nouvelles plateformes. Mais quand il n'est pas possible de redéployer une équipe, nous tâchons d'adoucir la dureté de ce genre de décision, en apportant notre aide. Cette semaine nous nous sommes séparés de quelques personnes à Los Angeles, Montréal et dans d'autres lieux plus petits. Ce sont des gens bien, et nous leur avons offert des services d'aide à la réinsertion ainsi qu'une indemnité, pour faciliter leur transition vers un nouveau travail. »

Parmi les employés concernés, il apparait que le studio Visceral Games de Montréal (ex-EA Redwood Shores) ferme définitivement ses portes. Les activités du studio à Shanghai et Redwood sont toujours d'actualité. Le développement des titres en cours, dont « Army of Two : Le Cartel du Diable » ne devrait à priori pas en souffrir. 

Franck Gibeau conclut son billet par ces mots : « Les changements de consoles sont une expérience complexe et enrichissante. J'ai navigué parmi plusieurs d'entre eux et je suis d'accord avec un vieux dicton de chez EA : " la transition est notre amie ". Toutes les tendances convergent pour dire que les investissements créatifs et financiers que nous faisons sur le mobile et les consoles seront récompensés. Nous n'avons jamais été aussi prêts et enthousiastes pour l'avenir ».

Publiée le 22/02/2013 à 09:30
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...