Chrome 25 prend désormais en charge la reconnaissance vocale

Et un blocage des installations silencieuses d'extensions, un ! 17

Google vient de lancer la version 25 de son navigateur Chrome. Parmi les améliorations habituelles, on trouve évidemment une nouveauté plus marquante : le support de la Web Speech API. Un ajout qui permet au navigateur de prendre en charge la reconnaissance vocale.

chrome

Alors que Google vient de marquer l’actualité avec son Chromebook Pixel, la firme revient avec Chrome 25. Comme à son habitude, le navigateur dispose d’une nouvelle version environ six semaines après la précédente, un rythme lui permettant (tout comme à Firefox) de diffuser rapidement ses nouveautés. Un cycle d’autant plus efficace dans le cas de Google que certaines améliorations profitent directement à Chrome OS.

La nouveauté la plus importante de Chrome 25 est sans conteste l’ajout du support de l’API Web Speech. Cette dernière, une fois exploitée, permet tout simplement à un site ou une application web de faire de la reconnaissance vocale. Google fournit d’ailleurs une démo permettant d’utiliser cette API. Une liste déroulante permet de choisir la langue dans laquelle on va parler, puis on clique sur l’icône en forme de micro. Le texte s’écrit au fur et à mesure que l’on parle, Chrome procédant à d’éventuelles corrections en temps réel :

chrome

Dans notre exemple, assez simple, la reconnaissance s’est globalement très bien faite, car aucun effort particulier n’a été placé dans la prononciation. On remarque cependant certaines fautes, notamment dans l’emploi de la ponctuation. On note ainsi l’utilisation du point pour clôturer une phrase, que l’API interprète par le mot « point ». Un peu plus étonnant : la prise en charge correcte de « week » mais pas de « end », que Chrome a interprété comme « Hend ». Évidemment, il existe une faute sur « impact » mais il sera difficile d’en tenir rigueur à Google.

En conditions réelles sur un passage plus long cependant, le résultat est perfectible. Exemple avec l’introduction de la présente actualité :

chrome

L’autre grand apport de Chrome 25 concerne la sécurité. Comme nous l’avions indiqué il y a quelques temps déjà, Google a mis en place une barrière particulièrement bienvenue : le blocage des installations silencieuses des extensions. Aucune d’entre elles ne peut donc s’incruster dans le navigateur sans demander d’abord l’avis de l’utilisateur. Au départ, ces installations silencieuses avaient été mises pour des raisons de simplicité, mais les barres d’outils et d’autres extensions indésirables ont eu tôt fait d’en profiter.

Parmi les autres améliorations, on notera également :

  • Le lecteur Flash passe en version 11.6.602.169
  • L’arrivée du Content Decryption Module (CDM) du HTML5 avec le support de WebM
  • La correction d’un problème qui pouvait faire planter le Chromebook de Samsung
  • L’apparition d’un mode multi-écrans (support de l’Extended Desktop Mode)
  • La possibilité de réorganiser les applications dans l’App Launcher
  • Le positionnement intelligent des fenêtres multiples
  • Une consommation réduite sur les appareils ARM
  • Nombreux correctifs

Comme d’habitude, si vous avez déjà Chrome, la nouvelle version s’installera d’elle-même. Pour ceux qui souhaitent tenter l’aventure, il suffira de récupérer la dernière version depuis le site officiel.

Publiée le 22/02/2013 à 09:50 - Source : Google
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...