S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

HP dévoile des résultats en berne, les PC ne rapportent plus rien

Ou presque

Après les résultats catastrophiques de Dell, fortement impactés par la chute du secteur grand public, son compatriote Hewlett-Packard vient à son tour de dévoiler ses résultats. Si le constructeur a limité les frais en 2012 avec de faibles baisses de son chiffre d'affaires et de ses résultats nets, sa division PC a tout de même souffert par rapport à ses autres branches.

HP Envy 6t-1000

 

À deux doigts de perdre sa position de vendeur de PC numéro un dans le monde au profit de Lenovo, Hewlett-Packard peut dire merci à des divisions Impressions et Entreprises. Sa branche PSG (Personal Systems Group), qui n'a aucun rapport avec le club de football, mais qui désigne en réalité ses ventes d'ordinateurs, a en effet souffert lors de son premier trimestre fiscal 2013. Ce dernier s'est déroulé du 1er novembre 2012 au 31 janvier 2013.

 

Le chiffre d'affaires de cette division a ainsi chuté de 8 %, dégageant une marge opérationnelle ridicule de 2,7 %. Sans surprise, les ventes destinées au grand public ont reculé de 13 % financièrement, contre seulement 4 % pour les entreprises. Surprise toutefois, HP a vu ses ventes de PC de bureau grimper de 10 % en quantité, contre une baisse de 14 % pour les PC portables.

 

À titre de comparaison, voici les résultats de toutes les branches de HP sur le dernier trimestre. L'écart entre la division PSG et les autres est ainsi flagrant. 

  

HP Q1 2013

 

À l'instar de Dell, les PC, surtout pour le grand public, ne sont guère intéressants pour HP désormais. Certes, ils génèrent encore un chiffre d'affaires important, mais ce n'est pas le plus important pour une société. Les résultats avant impôts en fin de tableau sont notamment significatifs, sachant que pour la division PC, ces résultats ont été divisés par deux en un an. Les imprimantes (et leurs fameuses cartouches d'encre) et la division Enterprise Group (Serveurs, etc.) ont ainsi tiré l'essentiel des bénéfices de Hewlett-Packard sur ce trimestre, avec plus de 2 milliards de résultats avant impôts.

 

Selon Meg Whitman, la présidente de Hewlett-Packard, il reste encore beaucoup de travail pour retrouver le chemin de la croissance. Les prévisions de son groupe pour le deuxième trimestre 2013 (de février à avril pour HP) ne sont d'ailleurs pas fameuses, avec une baisse de ses bénéfices. Quant à l'année 2013 au complet (de novembre 2012 à novembre 2013 pour HP), la société américaine ne semble pas s'attendre à des miracles.

 

« Nous allons apporter un certain nombre de nouveaux programmes et des innovations perturbatrices sur le marché lors des prochains trimestres, et nous prévoyons que les bénéfices de notre restructuration s'accéléreront lors de l'exercice 2013 » a résumé Meg Whitman. Nous attendons ces innovations de pied ferme.

Source : HP
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 23/02/2013 à 10:32

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 110 commentaires

Avatar de Ler van keeg INpactien
Ler van keeg Le samedi 23 février 2013 à 10:39:44
Inscrit le jeudi 6 octobre 11 - 743 commentaires
Vu la qualité de leurs produits grand public, niveau PC, c'est pas un mal!
Comme ça Tata Jeanine se contentera d'une tablette ou d'un petit all-in-one, et les vrais utilisateurs de PC monteront (ou feront monter) leurs configs.
En espérant que les constructeurs de hardware ne jettent pas l'éponge of course là ce serait affreux.
Avatar de Bourriks INpactien
Bourriks Le samedi 23 février 2013 à 10:42:57
Inscrit le mercredi 28 janvier 04 - 6786 commentaires
Vu la qualité de leurs produits grand public, niveau PC, c'est pas un mal!
Comme ça Tata Jeanine se contentera d'une tablette ou d'un petit all-in-one, et les vrais utilisateurs de PC monteront (ou feront monter) leurs configs.
En espérant que les constructeurs de hardware ne jettent pas l'éponge of course là ce serait affreux.



On pense de la même manière.
Et puis, après plusieurs années d'excellentes ventes, un peu tout le monde est équipé, donc sauf renouvellement de matériel, les ventes se tassent, c'est logique.
Avatar de Bball INpactien
Bball Le samedi 23 février 2013 à 10:47:11
Inscrit le jeudi 24 juillet 08 - 233 commentaires
Vu la qualité de leurs produits grand public, niveau PC, c'est pas un mal!
Comme ça Tata Jeanine se contentera d'une tablette ou d'un petit all-in-one, et les vrais utilisateurs de PC monteront (ou feront monter) leurs configs.
En espérant que les constructeurs de hardware ne jettent pas l'éponge of course là ce serait affreux.

Tout à fait d'accord.
J'ai ma boutique de maintenance informatique et j'appelle tout ce matériel du jetable. Les gens achetent pas chers, le pc tombe en panne evidemment hors garanti et ils rachetent au lieu de réparer.
Les constructeurs depuis longtemps tirent la corde sur les prix et maintenant, c'est ancré dans la tête des consommateurs qu'un pc+écran vaut 400€.
J'ouvre les yeux à mes clients en leur montrant la vrai valeur du matos quand je leur dis que pour 400€ j'ai qu'une bonne carte graphique.
Avatar de chriscombs INpactien
chriscombs Le samedi 23 février 2013 à 10:48:45
Inscrit le mercredi 27 octobre 04 - 338 commentaires
Effectivement, tous les PC HP/Compaq que j'ai eu ont claqué (les micro-soudures lachent, le seul moyen de sauver le portable est de mettre la carte mère au four... et ça retombe en rade deux mois après). Bref, si HP/Compaq abandonne les portables, tant mieux pour les utilisateurs.
Avatar de Daedelus INpactien
Daedelus Le samedi 23 février 2013 à 10:57:39
Inscrit le samedi 19 mai 07 - 356 commentaires

Tout à fait d'accord.
J'ai ma boutique de maintenance informatique et j'appelle tout ce matériel du jetable. Les gens achetent pas chers, le pc tombe en panne evidemment hors garanti et ils rachetent au lieu de réparer.
Les constructeurs depuis longtemps tirent la corde sur les prix et maintenant, c'est ancré dans la tête des consommateurs qu'un pc+écran vaut 400€.
J'ouvre les yeux à mes clients en leur montrant la vrai valeur du matos quand je leur dis que pour 400€ j'ai qu'une bonne carte graphique.


Ouais, tu dois pas vendre grand chose toi ...

Il y a 110 commentaires

;