[Insolite] Quand une adresse IP nous emmène de Star Wars à... Rick Astley

Un Rickroll des plus classes qui donnerait presque envie ! 35

Certains d'entre vous le savent sans doute déjà, mais il est possible depuis quelques temps de revivre le prologue de Star Wars : épisode IV via une simple commande Traceroute. Les serveurs le permettant étaient souvent indisponibles, ce qui ne semble plus être le cas. Mais ce n'est pas tout puisqu'une énigme vous permet de retrouver un message caché, que les plus geeks d'entre nous apprécieront à sa juste valeur... ou pas.

À l'origine, Traceroute est un programme qui permet de suivre le chemin emprunté par des paquets de données au sein d'un réseau. Toutes les étapes y sont détaillées avec le nom et l'adresse des différentes machines par lesquelles ils doivent passer.

216.81.59.173 : la « route » de la Guerre des Étoiles

Ryan Werber (Beaglenetworks) a eu une idée amusante, mais dont le principe n'a rien de nouveau : configurer toute une série de serveurs en leur donnant des noms bien particuliers afin que, mis bout à bout, l'ensemble raconte une histoire. Il est ici question de Star Wars et, plus précisément du prologue de l'épisode IV.

Pour l'afficher chez vous, rien de plus simple : il suffit d'effectuer un Traceroute vers l'adresse IP suivante : 216.81.59.173. Pensez à augmenter le nombre de sauts qui n'est que de trente par défaut :

Tracert -h 70 216.81.59.173

Voici alors le type de retour que vous devriez avoir :

Star Wars DNS KeyHole

Tiens une porte dérobée à trouver, que peut-elle bien cacher ?

Comme vous pouvez le constater sur la ligne 62 de notre capture, il ne s'agit là que d'une première étape  et un message vous incite à chercher une porte dérobée... sans aucune autre information. Ryan Werber a par contre distillé quelques indices via son blog

  • Cela ne fonctionne pas sous Windows
  • Dire le nombre magique
  • Lorsque vous aurez trouvé le passage secret, vous devrez faire face à une terrible terreur, avant de revenir là où vous avez commencé pour continuer votre voyage.

Si vous désirez chercher la solution par vous-même, nous vous déconseillons de lire la suite de cette actualité et de vous mettre directement au travail. Pour les moins courageux, la solution détaillée se trouve ici. Le gagnant de cette petite épreuve est Daniel Dib qui a réussi à résoudre l'énigme en quelques jours, mais après de nombreux essais tout de même.

Pour les plus curieux, voici le résultat :

  Star Wars DNS KeyHole

Comme vous pouvez le constater, après le prologue de Star Wars, Ryan Werber a ajouté les paroles de la chanson Never Gonna Give You Up de Rick Ashkey (lignes 39 à 56)... ce qui revient donc à réaliser l'exploit de « Rickroller » l'utilisateur en ligne de commande... le troisième indice ne mentait donc pas.

Pour rester dans le ton, rappelons qu'il existe, depuis plusieurs années maintenant, une adaptation de Star Wars Episode IV entièrement réalisé en ASCII par l'équipe d'Asciimation. Elle est accessible depuis une session Telnet (via PuTTY par exemple) à l'adresse towel.blinkenlights.nl, ou bien en ligne par ici.

Telnet Star Wars Star Wars ASCII

Publiée le 02/03/2013 à 13:37
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...