[PCi Labs] On a pu tester Sync, l'application de synchronisation de BitTorrent

MEGA déjà à la retraite ? 55

Plus tôt dans la matinée, nous évoquions l'annonce par BitTorrent de Sync, une application permettant de synchroniser des données entre plusieurs machines. Nous avons pu avoir accès à la version pre-alpha et à quelques détails sur son fonctionnement. Voici nos premières impressions.

Pour nos tests, nous avons utilisé Windows 8 et Ubuntu 12.10. Notez que le client Linux est compatible avec les machines ARM, PowerPC et i386, mais peut aussi être installé sur certains NAS. Il prend alors la forme d'une application web disponible sur le port 8888 de la machine sur laquelle il est installé, de manière locale uniquement. On imagine aussi très bien certains le placer sur un serveur dédié, ce qui peut être pratique pour un déploiement, par exemple.

Une installation simple et rapide, possible sur Linux, OS X, Windows... et même un NAS 

Comme évoqué précédemment, Sync permet de synchroniser un ou plusieurs répertoires à travers différentes machines. Pour cela il utilise le protocole BitTorrent et donc le peer-to-peer. Du coup, il ne dépend pas d'un serveur central ou bien d'une société en particulier, et ne demande pas de configuration spécifique.

BitTorrent Sync BitTorrent Sync

Il utilise en effet l'UPnP et le NAT port Mapping ainsi que le NAT traversal afin de se frayer un chemin au sein de votre réseau local. Pendant la phase d'installation sous Windows, il se proposera aussi d'ajouter une règle spécifique le concernant au niveau du firewall du système d'exploitation.

Une fois mise en place, l'application vous donnera accès à quelques options : changer le nom de la machine, afficher ou non des notifications quand un fichier est synchronisé, démarrer en même temps que Windows, vérifier la présence de nouvelles versions... bien entendu il sera aussi possible de changer le port d'écoute, de désactiver le Port Mapping ou de limiter les débits tant en upload qu'en téléchargement :

BitTorrent Sync

Une clef permet de partager l'accès à vos données : un point qu'il faudra renforcer

Pour le reste, c'est assez simple. Vous pouvez choisir de synchroniser un ou plusieurs répertoires, chacun d'entre eux étant associé à une clef privée composée de 12 caractères et générée de manière manuelle et aléatoire. Celle-ci vous permettra de rajouter ce même répertoire depuis une autre machine, elle est donc importante et devra rester confidentielle. Vous pourrez d'ailleurs l'utiliser pour donner accès à vos données à des tiers de confiance.

Attention, chacune de vos actions sera répercutée à l'ensemble des utilisateurs, sans possibilité de revenir en arrière. En effet, actuellement aucun versioning n'est proposé. Dans le cas de conflits, ce sera d'ailleurs la dernière version qui sera gardée.

BitTorrent SyncBitTorrent Sync

En l'état actuel des choses, il est assez facilement possible d'accéder en clair à cette clef au sein de l'application. Une liste des machines associées à la vôtre via ces répertoires est disponible, il sera par contre impossible d'en révoquer une ou de changer la clef en cas de problème, pour le moment. Un point d'autant plus problématique qu'il est impossible d'empêcher quelqu'un qui tomberait sur votre clef par hasard d'accéder à votre contenu.

Mais lors de nos échanges avec l'équipe en charge de Sync, nous avons pu avoir la confirmation qu'un système d'échange de clefs plus avancé sera mis en place, ainsi que la possibilité d'inviter ou de rejeter un utilisateur précis.

Le chiffrement AES-256 avec les avantages du Peer-to-peer

Tous les échanges sont pour leur part chiffrés en AES sur 256 bits, via un dérivé de la clef. Vous n'avez donc aucune crainte à avoir concernant une éventuelle récupération de vos données sur le réseau. Sachez aussi que, dans le cadre d'un même réseau local, la synchronisation s'effectuera par celui-ci, une option qu'il sera possible d'activer ou non pour chaque dossier. 

BitTorrent Sync

Il vous sera aussi possible de choisir de passer par un serveur relai (en cas de problème de configuration de la connexion directe), d'ajouter un serveur public spécifique ou d'utiliser le réseau DHT de BitTorrent. Notez que dans le cas de l'utilisation d'un serveur relai, cela sera indiqué par la présence d'un petit nuage dans la liste de vos dossiers.

Vous serez bien entendu informé de vos débits en temps réel, et vous pourrez accéder à un historique des transferts, mais aussi à une liste de ceux en cours :

BitTorrent Sync BitTorrent Sync

La décentralisation a ses avantages... mais aussi ses inconvénients

Pour le moment, l'application nous semble assez simple à utiliser et relativement stable. Les transferts sont rapides et l'on pourra connaître l'état d'avancement (données récupérées par chaque utilisateur par exemple). On ne pourra que regretter que l'on soit forcément dépendant de la présence de l'ensemble des machines connectées à un dossier sur le réseau afin d'accéder à tous les changements. C'est l'intérêt d'un service centralisé tel que Dropbox, espérons qu'une solution sera trouvée à terme, même si l'utilisation d'un NAS ou du client sur un serveur dédié peut résoudre un tel souci.

De plus, par défaut, le débit d'upload semble pour le moment divisé par le nombre de machines connectées plutôt que d'en favoriser une puis de s'en servir ensuite comme source pour les autres. Là aussi, des optimisations pourraient arriver avec les prochaines moutures de l'application.

L'équipe nous a néanmoins précisé qu'actuellement « deux machines peuvent échanger des informations à propos du dossier, pendant qu'elles récupèrent des informations depuis la première machine. Ainsi, le temps de synchronisation maximal sera celui nécessaire pour récupérer les informations depuis cette dernière ». Reste à voir ce qu'il en sera lors d'essais à grande échelle.

BitTorrent Sync

Pour ceux qui voudraient rajouter une couche de sécurité, sachez que les solutions de chiffrement local comme BoxCryptor ou EncFS (voir notre dossier) ne sont pas encore compatibles. En effet, le fichier de configuration .encfs6.xml n'est pas détecté et n'est donc pas synchronisé, il faudra alors l'échanger une première fois manuellement en attendant que cela soit réglé.

Là aussi, cela devrait être corrigé rapidement puisqu'il nous a été indiqué que « les fichiers qui commencent avec un point sont gérés différemment selon les plateformes, donc pour le moment, ils ne sont pas synchronisés. Nous allons implémenter une liste d'exception dans la prochaine version afin de pallier ce problème ».

Le client Linux / NAS est pour le moment un peu léger, mais Sync est prometteur

Sous Linux, sachez que l'interface est encore assez légère et plutôt incomplète pour le moment. En effet, vous aurez le droit à un simple listing des dossiers ajoutés à la machine, indiquant leur clef (là aussi en clair) et leur taille. Il sera uniquement possible de les ajouter ou de les supprimer.

Sync BitTorrent Linux Sync BitTorrent Linux

Sync sous Linux 

Du côté des options générales, vous serez cantonnés au port d'écoute et à l'utilisation ou non de l'UPnP et du Port Mapping, ainsi qu'aux limites de débits.

Au final, cet outil semble néanmoins prometteur et sa gratuité pourrait bien en faire une bonne alternative aux solutions de stockage en ligne pour certains. Il faudra par contre surveiller son évolution afin de voir si les premiers soucis identifiés sont rapidement réglés afin de le rendre viable pour des usages plus intensifs.

Par David Legrand Publiée le 25/01/2013 à 12:35
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...