AMD : le 28 nm et Richland approchent, gare aux dénominations

Simple ou fiable, il faut choisir 10

AMD profite du CES pour dévoiler ses plans pour l'année 2013, comme Intel. Mais là encore, il sera surtout question de mobilité, et non pas de gros CPU ou de gros GPU comme certains pouvaient s'y attendre. Les mois à venir seront-ils ceux du succès du Texan dans les tablettes et les ultraportables ?

AMD a tout d'abord publié une nouvelle feuille de route pour 2013. Comme les rumeurs l'indiquaient, Kaveri est retardé à la fin de l'année pour ce qui est des APU du haut de gamme mobile. Le passage au 28 nm semble continuer à poser des soucis à la société, qui va devoir se contenter du 32 nm pour lutter contre un Intel qui va bientôt dévoiler sa seconde génération de produits en 22 nm (Haswell).

  AMD Roadmap 7 Janvier 2013

Richland : Trinity retravaillé en attendant Kaveri et l'architecture Steamroller

En attendant, AMD a décidé d'annoncer de nouveaux modèles qui permettront de combler le vide : Richland. Ceux-ci sont en fait une évolution de Trinity dont le TDP pourra aller de 17 à 35 watts, qui est annoncée comme 20 à 40 % plus efficace et dont la livraison aux partenaires aurait déjà commencé.

Bien entendu, un tel chiffre ne veut pas dire grand-chose si l'on ne connait pas le détail des fréquences, du nombre d'unités de la partie graphique... surtout dans des benchmarks tels que 3DMark 11 et PCMark 7 qui sont ici utilisés.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

AMD indique que l'autonomie devrait être améliorée puisqu'il est question d'un passage de 12h05 à 13h sur une machine de test équipée d'une batterie de 62,16 Wh, au repos, avec l'écran allumé à 100 cd/m². Quoi qu'il en soit, la livraison des puces aurait déjà commencé, et AMD prévoit un lancement durant le premier trimestre soit un peu moins d'un an après l'annonce de Trinity.

L'entrée de gamme passe de 40 à 28 nm, Jaguar se veut le nouvel Atom killer

Du côté de l'entrée de gamme, l'évolution devrait être plus rapide, et les plans annoncés en février dernier semblent pour le moment tenir. Ce n'est d'ailleurs pas trop tôt puisque l'on commençait à trouver le temps long avant le renouvellement des gammes actuelles qui évoluent assez peu depuis quelques mois. 

L'architecture Jaguar, que nous avions évoquée par ici, fera donc son entrée d'ici la seconde moitié de l'année via deux puces qui sont présentées comme des SoC : Temash et Kabini. La première fera suite à Hondo qui n'aura pas vraiment eu le temps de faire ses preuves. En effet, le Z-60 a été annoncé il y a seulement quelques mois et n'a quasiment été intégré nulle part, et ne sera jamais venu sur le sol français.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Pour rappel, le but de cette gamme de produits était de permettre à AMD de faire sa place au sein des tablettes et des hybrides, mais le timing semble avoir été mauvais puisque l'ensemble des modèles X86 annoncés jusqu'à maintenant ou presque fonctionnent avec les Atom d'Intel.

Il faut donc reprendre des parts de marché au géant de Santa Clara en passant du 40 nm au 28 nm, le tout avec une architecture entièrement repensée. Au final, AMD indique être capable de doubler les performances de la génération précédente (sous 3DMark Vantage) avec ses modèles dotés de quatre coeurs. Des déclinaisons à deux coeurs pourront aussi être proposées et c'est une partie graphique de la génération GCN (Radeon HD 7000/8000) qui sera intégrée.

Intel Bay Trail

Le match devrait donc être serré avec Bay Trail, le prochain Atom destiné aux tablettes, gravé en 22 nm et lui aussi doté de quatre coeurs. Et si la partie devrait se jouer sur le terrain des tarifs et de la performance, il sera aussi intéressant de voir qui s'en sort le mieux pour ce qui est de la consommation et des solutions complètement passives qui sont nécessaires pour l'intégration dans une tablette.

Kabini : les Pentium et les Core i3 mobiles en ligne de mire

Du côté de Kabini, le but sera de remplacer les produits de la génération Brazos 2.0 qui viennent de recevoir un nouveau petit coup de pouce en terme de fréquences. Là aussi on nous promet du SoC à deux ou quatre coeurs, une puce graphique GCN et une augmentation des performances de plus de 50 %.

L'autonomie, elle, est annoncée pour 10 heures pour des modèles qui se destinent au marché des Ultrathin alors que le TDP devrait varier entre 9 et 15 watts.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Pour rappel, ce type de produit avait été mis en avant par AMD lors du CES de l'année dernière, mais avait là aussi mené sur assez peu de concret, notamment en France. Ses deux principaux partenaires que sont ASUS et HP n'ont toujours pas proposé de tels produits.

L'U38 du premier étant boudé par les revendeurs alors que le second nous avait clairement expliqué opter uniquement pour des modèles à base d'Intel sur notre marché en raison de la demande assez faible pour ce qui est des puces d'AMD.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Là aussi on espère que l'arrivée de cette nouvelle génération changera la donne et permettra une saine compétition du côté des machines à 400/500 €, équipées d'un écran tactile et d'une finesse de moins de 20 mm. La marque semble confiante et a indiqué que son modèle phare serait capable de faire mieux que le Core i3 3217U que l'on retrouve un peu partout (doté de seulement deux coeurs).

Reste à voir ce qu'il se passera dans la pratique, et si l'arrivée des versions entrée de gamme d'Haswell ne viendra pas tout gâcher. Mais celles-ci n'étant pas attendues avant la fin 2013, AMD pourrait trouver ici un créneau favorable au moins pour quelques mois.

GPU : AMD aime les joueurs, mais le leur rend assez mal

Du côté des cartes graphiques, nous avons déjà évoqué l'arrivée des Radeon HD 8000M du côté des ordinateurs portables, qui se basent sur l'architecture GCN. Au début de sa présentation, AMD évoque une année 2012 pleine de succès de ce point de vue, avec le succès de cette architecture et l'arrivée d'Enduro.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Pour rappel, cette technologie permet d'appliquer un profil de gestion de l'énergie diffèrent en fonction de l'application lancée : bureautique, jeu, vidéo... et donc de maximiser l'autonomie ou la performance selon les cas. Bien qu'elle se veuille concurrente à l'Optimus de NVIDIA, c'est encore loin d'être le cas, tant sur le papier que dans la pratique comme nous aurons bientôt l'occasion de le voir. On aurait d'ailleurs aimé que cela soit au moins évoqué puisqu'une évolution semble d'ores et déjà prévue.

Mais le souci nous semble de toute façon ailleurs pour un constructeur qui clame son amour du marché des joueurs : le changement de nom de toute la gamme Radeon HD 7000 pour les PC fixes chez les OEM (uniquement). Celles-ci viennent en effet de devenir des Radeon HD 8000 par la magie du marketing, comme c'est déjà le cas sur l'Erazer X700 de Lenovo dévoilé hier.

  AMD changement de nom janvier 2013

On se retrouve ainsi avec un marché ou sous une nouvelle dénomination quasiment identique on trouve une gamme mobile qui a légèrement évolué et une gamme desktop qui a juste changé d'autocollant. Il faudrait vraiment que l'on puisse arrêter avec de telles pratiques (qui ne sont d'ailleurs pas meilleure chez la concurrence). Tout ceci est d'ailleurs d'autant plus rageant que l'architecture GCN fête sa première année, et que l'on aimerait bien voir du nouveau arriver sur le marché en remplacement de Radeon HD 7900 qui commencent à vieillir.

Changement dans les marques... lorsque la simplification va trop loin

En parlant de marketing, on notera d'ailleurs un changement important au niveau de la façon dont AMD présente ses produits désormais : le programme VISION n'est plus, les logos ont changé et la dénomination aussi. Alors que l'on avait précédemment de nombreuses gammes d'APU : Z, C, E, A... désormais, il y a seulement les séries A4, A6, A8 et A10. Mais si l'on creuse bien dans la documentation AMD, on pourra noter que tout peut plus ou moins se marcher dessus.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Temash

 

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Kabini

 

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Richland

Le préfixe A6 pourra en effet aussi bien être utilisé pour Richland que pour Temash ou Kabini par exemple. Le reste de la segmentation se fera sur la seconde partie de la dénomination et sur une indication en bas du logo :

  • Temash : Elite Mobility
  • Kabini : Quad-core
  • Richland : Elite Quad-core

Mais l'on peut déjà parier que la confusion sera de mise du côté de l'utilisateur qui ne fera sans doute pas toujours attention. Un choix volontaire ? On aurait préféré que la société utilise A4 pour Temash, A6 pour Kabini et A8/A10 pour Richland, ce qui aurait été bien plus clair. Voici quelques exemples de références donnés par AMD : 

  • Temash : A6-1450 à quatre coeurs, 1 GHz, Radeon HD 8280
  • Kabini : A6-5200, Radeon HD 8400
  • Richland : A6-5350M, Radeon HD 8450G
  • Richland : A8-5545M, Radeon HD 8510G
  • Richland : A10-5750M, Radeon HD 8650G
Des choix qui risquent de perdre pas mal en cohérence lorsqu'il faudra les opposer à des produits de la gamme Trinity.

Les partenariats au coeur de la nouvelle stratégie d'AMD

On terminera par un constat concernant la stratégie d'AMD qui mise de plus en plus sur des partenariats pour compléter son offre et voir ses produits plus largement proposés sur le marché. Du côté du logiciel tout d'abord puisque des annonces concernant des outils de reconnaissance faciale, de commande par « gestures » ou de partage d'écran ont été effectués avec ArcSoft, EyeSight et Cyberlink.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

Ceux-ci devraient ainsi optimiser leurs produits pour les APU d'AMD et ces derniers pourraient être proposés sous la marque du Texan aux utilisateurs. Cela économise à ce dernier les investissements nécessaires à la création d'un écosystème et autres SDK tout en cherchant à se différencier de la concurrence aussi dans le côté pratique de ses solutions.

Du côté des produits annoncés, on notera que l'ensemble des partenaires habituels est plutôt silencieux. Tout juste apprend-on qu'HP proposera un TouchSmart Sleekbook, une évolution tactile sous Windows 8 d'un modèle qui n'est pas proposé en France.

AMD CES 2013 Temash Kabini Richland AMD CES 2013 Temash Kabini Richland

AMD a donc décidé de nouer un partenariat privilégié avec Vizio, qui n'est pas distribué chez nous, mais qui indique travailler sur une tablette de 11,6" à base de Z60 et sur de nombreux ultraportables. Espérons pour AMD que cela lui permettra de gagner en parts de marché, et surtout de motiver d'autres constructeurs plus largement présents localement.

Par David Legrand Publiée le 08/01/2013 à 16:40
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...