Framasoft ouvre Framazic, son portail dédié à la musique libre

Framadingue 22

Framazic est officiellement en ligne depuis hier, mardi 20 novembre. Ce site, développé par un stagiaire de Framasoft, se présente comme un portail dédié à la promotion de la musique libre, proposant aussi bien de profiter de titres musicaux que d’explications détaillées sur les concepts liés à la musique libre.

framazik

 

Comme l’explique Martin Gubri, le stagiaire de 21 ans à l’origine du projet, Framazic est conçu « comme une porte d'entrée vers la musique libre ». « Vous y trouverez aussi une liste de plateformes et de sites hébergeant de la musique sous licence libre et de libre diffusion, et une sélection de quelques bons morceaux, sous licence Creative Commons Zéro, By, By-sa, ou encore Art libre. Chaque album sélectionné est disponible en téléchargement sur le site ».

 

Si l’on se rend à l’adresse http://framazic.org/, l’on se voit en effet proposer trois rubriques. La première, intitulée « Découvrir », permet de connaître les grandes lignes du concept de musique libre. Il est ainsi rappelé que « la musique libre est une musique librement copiable, diffusable et modifiable ». Cela signifie par exemple qu’une œuvre « libre » est téléchargeable légalement, mais que son auteur n’abandonne par pour autant tous ses droits. Ceux-ci varient en fonction du statut de l’œuvre (si celle-ci est tombée dans le domaine public ou appartient à un certain type de licence). La rubrique « S’informer et comprendre » vise quant à elle à explorer plus en détails toutes les questions relatives à la musique libre, tant pour renseigner les artistes et diffuseurs - qui voudraient par exemple faire passer leurs œuvres sous licence libre - que de simples mélomanes.

framazik

Depuis la rubrique « Écouter », les internautes sont invités à profiter des possibilités offertes par la musique libre. Vous pouvez tout d’abord télécharger gratuitement plusieurs albums sélectionnés par les responsables de Framazic, en format mp3 ou ogg. Les titres sont garantis sans mesure technique de protection (DRM). Même si les chansons sont écoutables sans que l’utilisateur ait à délier la bourse, le site indique tout de même que « si le travail d’un musicien n’a pas de prix, son art est coûteux : comme vous donneriez un pourboire à un serveur, soutenez les artistes que vous aimez. Donner c’est aussi l’encourager à créer ».

 

Toujours dans la même rubrique, Framazic vous oriente vers une série de liens permettant d’écouter de la musique sous licence libre, sous licence de libre diffusion, ou tombée dans le domaine public. Le portail a par exemple sélectionné plusieurs plateformes comme Dogmazik ou le célèbre Archive. Il propose en outre d’opter pour le moteur CCSearch, afin de trouver du contenu  sous licence Creative Commons (musique, image, vidéo, etc.).

Par Xavier Berne Publiée le 21/11/2012 à 17:22 - Source : Framazic
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...