RapidShare dévoile sa nouvelle politique et confirme la fin du bridage

Enfin ça dépend pour qui 90

Le célèbre RapidShare, concurrent numéro un de MegaUpload avant la fermeture forcée de ce dernier, vient de dévoiler sa toute nouvelle politique, qui sera mise en place fin novembre. La société en profite pour officialiser la levée des limites de débits des téléchargements pour les utilisateurs gratuits, mise en place en début d'année afin de « décourager la contrefaçon ».

RapidShare

Brider les débits pour les visiteurs gratuits est inutile 

Au début de l'année 2012, peu après la fermeture du groupe Mega de Kim Dotcom, RapidShare, à l'instar de tous les services équivalents, a rapidement réagi. La société germano-suisse avait ainsi très fortement réduit ses débits à hauteur de 30 ko/s maximum pour les utilisateurs gratuits. Officiellement, le but était de lutter contre le téléchargement illégal. Il s'agissait surtout de montrer patte blanche aux autorités et aux ayants droit, dans une période difficile pour ce type de services.

Le mois dernier, la situation a néanmoins évolué. RapidShare a ainsi débridé ses débits pour les utilisateurs gratuits, sans toutefois officialiser la nouvelle. Fin octobre, l'entreprise annonçait même qu'elle allait mettre en place de nouvelles mesures. Voilà qui est chose faite. RapidShare vient ainsi d'annoncer son nouveau modèle.

1 Go/jour pour les membres gratuits, 30 Go/jour pour les abonnés

Désormais, tout du moins à partir du 27 novembre prochain, chaque personne uploadant des fichiers et disposant d'un compte RapidShare gratuit pourra être à l'origine de 1 Go de données de trafic par jour. Cette limite passera à 30 Go par jour pour les personnes disposant d'un compte payant RapidPro.

Cette limite des membres de RapidShare ne vaut cependant que pour le trafic public. Le trafic privé, c'est-à-dire généré par un lien donné à un groupe de personnes bien défini, et donc non visible publiquement, restera par contre illimité promet la société.

Selon RapidShare, cette nouvelle politique a pour avantage de réduire le piratage de masse, d'où la levée des débits pour les visiteurs gratuits téléchargeant les fichiers. Ce nouveau modèle ne changera pas les tarifs mensuels actuels pour les comptes RapidPro assure le spécialiste du téléchargement.

RapidShare rajoute qu'il est également sur le point de dévoiler un tout nouveau site internet, et qu'il lancera d'ici peu la version publique de RapidDrive, un service à la Dropbox disponible depuis juillet dernier en version bêta.

Publiée le 08/11/2012 à 17:49
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...