[PCi Labs] Giada i53 : un Core i5 dans un mini PC de 26 mm d'épaisseur

Livré sans OS ! 51

Avec l'arrivée de composants toujours plus puissants, tout en étant compact et économe en énergies, il existe de plus en plus d'intérêt à utiliser un PC miniature, notamment pour un usage purement bureautique. Mais les acteurs de ce secteur sont peu nombreux, surtout en France. Nous avons décidé de nous intéresser aujourd'hui à Giada qui propose quelques machines chez nous, dont l'i53-BQ641 qui est récemment arrivé dans nos labos.

Giada est une marque chinoise qui est proposée depuis peu chez quelques revendeurs français. Son créneau est assez simple : proposer des machines ultra-compactes, qui ne font pas forcément l'impasse sur les performances. Au sein de sa gamme de produits, on retrouve ainsi des cartes mères nano ITX et Mini ITX, des mini PC plus ou moins compacts et des barebones.

Un packaging compact et un bundle plutôt complet

Pour notre premier essai d'un produit du constructeur, nous avons décidé d'opter pour l'i53, et plus exactement le modèle BQ641 qui est disponible depuis peu sur le marché français, afin de voir ce qu'il a dans le ventre, et s'il est réellement utilisable de manière silencieuse, tout en gardant un certain niveau de performances.

Giada i53 Giada i53

Celui-ci est livré dans un packaging relativement compact qui contient deux boites. La première comprend les accessoires fournis, parmi lesquels on retrouve l'alimentation (19 V / 3,42 A, soit un peu moins de 65 watts), un câble HDMI d'un peu moins de 2 mètres, les habituels manuels / DVD  de pilotes, un support transparent et une télécommande.

Le support est entièrement en plastique et il permet de maintenir la machine un peu inclinée vers le haut. Des protections anti-vibrations sont intégrées, de chaque côté, mais aussi en dessous, ce qui évitera que l'ensemble ne glisse. Lors de nos essais, le tout s'est avéré plutôt pratique, même si lors du montage, il faudra bien faire attention à faire glisser le PC à l'horizontale, et non à la verticale sous peine d'abîmer les protections.

Giada i53 Giada i53

La machine elle-même est assez compacte, puisque ses dimensions sont de 192 x 155 x 26 mm, pour un poids de 606 grammes selon notre balance. Dès sa découverte, on regrettera par contre le côté glossy de sa robe noire, qui prendra assez vite les marques de doigts.

Un processeur d'Ultrabook et 4 Go de mémoire... mais un HDD 5400 tpm de 500 Go

De chaque côté, on note la présence d'une aération, un ventilateur expulsant pour sa part l'air chaud par l'arrière de la machine. Celui-ci est d'assez petite taille, et il est relié au CPU ainsi qu'au chipset HM76 via un caloduc et des bases qui sont en cuivre.

Giada i53 Giada i53

Le processeur ici utilisé est un modèle basse consommation d'Intel, normalement pensé pour ses ultrabooks : un Core i5 3317U. Son TDP est ainsi limité à 17 watts, et il dispose de deux coeurs (quatre threads) dont la fréquence peut varier entre 1,7 et 2,6 GHz.

La partie graphique intégrée est la plus puissante que propose Intel au sein de ses processeurs : la HD Graphics 4000. Celle-ci permettra de profiter de l'accélération matérielle dans les applications et de jouer à quelques titres peu gourmands, mais pas de faire des folies sous Crysis tout à fond en 1080p, bien entendu.

Giada i53 Giada i53

Le tout est accompagné de 4 Go de mémoire et d'un disque dur de 500 Go à 5400 tpm d'Hitachi, de type S-ATA 3 Gb/s. Certains regretteront sans doute l'absence de cache via un SSD de 20 Go, ou même d'un SSD en 2,5".

Une machine simple à changer, mais pas à mettre à jour 

Et si deux vis (et quelques clips) suffisent à ouvrir la machine, il faudra retourner la carte mère, et donc la retirer pour changer cette pièce (ainsi que les autres). Cela sera donc réservé à ceux qui sont habiles de leurs mains et qui se moquent de perdre la garantie de deux ans.

Giada i53 Giada i53

La connectique est assez complète : quatre ports USB 2.0, un port réseau gigabit et un duo de sortie VGA / HDMI sont situés à l'arrière de la machine, ainsi qu'un système Kensington. La partie supérieure accueille pour sa part un port USB 3.0, une entrée audio, une sortie S/PDIF (Realtek ALC 662) et un lecteur de cartes (SD/MMC/MS/MS PRO).


On regrettera sans doute de ne pas avoir un USB 3.0 à l'arrière et un cache supérieur qui demande d'être maintenu lorsqu'il est ouvert, tant que rien ne l'empêche de se fermer.


Giada i53 Giada i53


Le sans fil est aussi présent via du Wi-Fi 802.11n et du Bluetooth.

Consommation minimale, mais tarif assez élevé du côté Intel... le tout sans OS

D'après nos premiers essais, la consommation qui est annoncée à moins de 30 watts tient ses promesses puisqu'il était question de moins de 15 watts au repos. Côté silence, le ventilateur (annoncé à moins de 26 dB(A) semble très légèrement se faire entendre même au repos. On aurait aimé qu'il puisse totalement s'arrêter dans certaines circonstances. Reste à voir ce qu'il en sera tout au long de nos essais.


Actuellement, ce Giada i53 est proposé pour un peu moins de 560 €, ce qui est tout de même assez proche d'un Mac Mini équivalent (plus épais) et sera disponible à partir de la semaine prochaine. Pour ceux qui trouveraient cela un peu cher, sachez que le même modèle, mais avec un APU T56N d'AMD et un disque dur de 320 Go est actuellement proposé pour seulement 325 €. Le tout étant livré sans système d'exploitation, nous tenterons donc de faire le point sur son fonctionnement aussi bien sous Linux, que sous Windows.

Par David Legrand Publiée le 08/11/2012 à 17:17
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...