Yahoo! annonce des bénéfices trois fois supérieurs à son chiffre d'affaires

Non, il n'y a pas d'erreur 31

Alors que le troisième trimestre 2012 a été très décevant pour bien des sociétés, dont des géants comme Intel, Microsoft et Google, voilà que Yahoo! surprend en affichant un chiffre d'affaires stable. Mieux encore, son bénéfice net a tout simplement été multiplié par dix, représentant ainsi trois fois son propre chiffre d'affaires. Une erreur comptable ? Pas du tout.

Yahoo! et les 40 voleurs

La nouvelle est assez rare pour être mise en avant. Yahoo! a dévoilé pour son dernier trimestre financier un chiffre d'affaires de 1,201 milliard de dollars, en baisse de 1 %, et un bénéfice net de 3,161 milliards de dollars, en hausse de 906 %. Une bizarrerie quasi inédite pour une société high-tech ou issue du Web. Et pourtant Yahoo! a réalisé pareille prouesse. Comment ?

La firme a tout simplement cédé le mois dernier ses parts d'Alibaba. Une société chinoise majeure détenue à 40 % par l'Américain et qui avait pour caractéristique d'être plus puissante et valorisée que Yahoo! lui-même. Alibaba a ainsi racheté les parts de sa propre société, Yahoo! réalisant ainsi un bénéfice net de 2,8 milliards de dollars lors de la transaction (après impôts). 

Cela explique ainsi pourquoi la société a réussi l'exploit d'annoncer un bénéfice largement supérieur à son chiffre d'affaires, performance irréalisable sans la vente d'une filiale, d'une technologie ou de parts d'une société très bien valorisée.

Si l'on exclut ces ventes de parts d'Alibaba, Yahoo! affirme qu'il aurait malgré tout réalisé un bénéfice net en forte hausse, ceci grâce à certains frais en baisse, dont en marketing notamment, et à une stabilité du reste de ses entrées et de ses dépenses.

Yahoo! ferme en Corée du Sud

En sus de ces bonnes nouvelles, Yahoo! a annoncé la semaine passée la fermeture de ses affaires en Corée du Sud d'ici la fin de l'année, faute de résultats. L'entreprise explique ce choix par le recentrage de ses activités, notamment vers l'Amérique du Nord.

Il est vrai que la firme semble se désengager de certaines de ses activités en Asie. Yahoo! est ainsi minoritaire dans Yahoo! Japan, elle a désormais perdu le Chinois Alibaba et elle abandonne ses activités en Corée. Ceci alors qu'en Europe, Yahoo! est totalement écrasé par Google. L'Américain assure néanmoins qu'il n'abandonne pas totalement l'Asie non plus, notamment l'Asie-Pacifique, où il compte bien développer ses services et des cybermarchands.

Publiée le 23/10/2012 à 08:45
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...