S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

[MàJ] Orange dément préparer « des offres de débits différenciés »

Orange Road

Mise à jour :  Orange vient de réagir officiellement à cette nouvelle via Twitter. L'opérateur « dément avoir le projet de commercialiser des offres de débits différenciés se basant sur l'utilisation du DPI ». Un démenti qui nous a été confirmé par le service presse d'Orange au téléphone.

Selon le FAI, La Lettre A aurait semble-t-il réalisé une confusion concernant ses tests sur les offres de débits différenciés. Il s'agissait en fait d'un « panel Orange Préférence (qui) visait à optimiser les actions de Marketing Direct et les pubs personnalisées. Mené avec le consentement explicite du client et en concertation avec la Cnil, il a pris fin en août dernier et n'a pas vocation à être généralisé à l'ensemble des clients. » Concernant Orange Préférence, vous en apprendrez plus dans cet article rédigé par Bluetouff sur Reflets l'an passé.

La nouvelle revient assez régulièrement depuis l'été 2011 : et si les FAI mettait fin à l'internet véritablement illimité en segmentant leurs offres ? Irréelle pour des Français goûtant à l'illimité total depuis plus d'une décennie, l'idée suit néanmoins son cours. La neutralité du Net est en jeu.

Internet illimité fin owniCe document publié par Owni l'an passé garde tout son sens.

Des forfaits à la carte, pour les petits et les gros consommateurs 

Dévoilée par Owni il y a plus d'un an, la nouvelle vient de refaire surface via le site La Lettre A (contenu payant), société créée il y a plus de 30 ans et spécialisée dans les réseaux politiques et économiques. Reprise par Rue 89, puis par Owni, l'information de La Lettre A annonce qu'Orange « prépare activement des offres de débits différenciés ».

 

Le but serait ainsi de proposer différents forfaits qui s'adapteront à l'utilisation. Aucun détail n'a été fourni par La Lettre A, néanmoins, différents types de forfaits peuvent être imaginés. Par exemple, Orange pourrait mettre en place un forfait à bas pris uniquement Web, sans VoIP,  P2P, Newsgroups, etc. Rajoutez quelques euros, et ces protocoles vous seront accessibles. YouTube est un peu lent ? Ouvrir votre portefeuille devrait permettre de trouver une solution. Les débits sont trop faibles ? Le chéquier fera l'affaire.

L'idée est simple du point de vue du FAI : certains internautes n'exploitent pas internet totalement, et leur proposer des forfaits à très bas prix uniquement pour surfer aura de façon évidente un certain écho. A contrario, d'autres internautes consomment énormément. Un problème pour l'opérateur, qui doit investir plus qu'il ne voudrait afin de proposer des conditions normales de son service. Faire payer ces internautes gourmands pourrait ainsi permettre de résoudre cette problématique.

Les net-goinfres dans le viseur

Cette nouvelle qui parait folle l'est-elle pour autant ? Pas vraiment quand on sait qu'Orange annonçait il y a deux ans considérer « que les tarifs de détail doivent progressivement intégrer une composante permettant de différencier les prix selon l’intensité de l’usage d’internet, et selon le niveau de qualité de service proposé." (p.21, Cahier de l'Arcep n°3, aout-septembre-octobre 2010).


Mieux encore, en août 2011, la Fédération Française des Télécoms confirmait qu'Orange et Vivendi (SFR) « ont déjà fait savoir qu’ils étaient pour la différenciation des offres et qu’on ne pouvait continuer à avoir une infime partie de consommateurs qui monopolisent une grande partie de la bande passante, dégradent la qualité d’accès à Internet et continuent à payer la même chose que les autres ». Sont ici pointés du doigt les 5 % d'internautes français captant à eux seuls 80 % de la bande passante. Les fameux net-goinfres.

Le Deep Packet Inspection fait son retour

Mais selon La Lettre A, Orange est loin de vouloir s'arrêter là. Le fameux DPI sera massivement exploité afin de mettre en place ses différents forfaits. La société Qosmos, sous le coup d'une enquête afin de savoir si elle a bien fourni du matériel de surveillance à la Syrie, fournira ses services à Orange. 

 

Plus étonnant, des tests ont déjà été réalisés auprès de certains clients d'Orange, et la CNIL aurait été associée à cette phase de tests.

 

Nous avons tenté de contacter la CNIL, en vain. Orange, par contre, devrait nous fournir sa réaction en soirée, ou demain dans le pire des cas. Nous mettrons à jour cet article en fonction de ces retours.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 11/10/2012 à 18:46

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 104 commentaires

Avatar de jpriton INpactien
jpriton Le jeudi 11 octobre 2012 à 18:30:28
Inscrit le vendredi 5 novembre 04 - 444 commentaires
llimité

plutôt illimité non ?
Avatar de NEVdD INpactien
NEVdD Le jeudi 11 octobre 2012 à 18:31:30
Inscrit le jeudi 28 août 08 - 873 commentaires
C'est marrant, nous en Belgique on commence à peine l'illimité.

L'internet limité n'est-il pas le principal frein à une offre VOD légale concurrentielle? La HADOPI laisserait faire les FAI? Pas très pédagogique tout ça...
Avatar de Gerophil INpactien
Gerophil Le jeudi 11 octobre 2012 à 18:31:54
Inscrit le dimanche 20 mai 07 - 1135 commentaires
Ils peuvent toujours tenter. Si les 3 autres gros ne bougent pas et que leur offre
tout illimité devient plus chère que celles des autres ça ne marchera pas forcément bien.

Après d'un autre coté, avec des offres à bas prix il récupèreront peut-être d'autres clients.

En attendant, plutôt que de brider internet en lui même j'aimerais bien qu’ils nous proposent une offre sans téléphone ni TV...
Avatar de goom INpactien
goom Le jeudi 11 octobre 2012 à 18:32:07
Inscrit le jeudi 6 octobre 05 - 942 commentaires
Orange ferait bien de proposer des abonnements internet + téléphone via box sans la télé pour ceux qui n'ont pas assez de débit pour la télé mais qui veulent profiter du téléphone !
Avatar de pamputt INpactien
pamputt Le jeudi 11 octobre 2012 à 18:32:14
Inscrit le mardi 4 mars 08 - 807 commentaires
Déjà qu'actuellement même en payant le prix maximum on a accès un internet bridé avec Orange (par exemple le port 25 bloqué sans possibilité de le débloquer) alors qu'est ce que ça sera en payant moins cher.

Il y a 104 commentaires

;