S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

267 000 foyers surfent encore en bas débit en France

Vont-ils plus vite que vous sur YouTube ?

Les médias n'en parlent plus depuis plusieurs années, mais quelques lignes bas débit subsistent encore en France rappelle l'ARCEP dans son dernier observatoire télécom.

arcep bas debit france

Près de 300 000 foyers bas débit en moins en deux ans

Si le haut et très haut débit représente la très large majorité des lignes Internet en France (quasi 99 %), certains foyers français surfent encore à des débits se comptant en kilobit par seconde et non en mégabit. Au 30 juin 2012, la France compte donc encore 267 000 foyers en RTC. Bonne nouvelle toutefois, ce nombre diminue assez rapidement.

La France comptait en effet encore 598 000 foyers en bas débit le 31 mars 2010. Un nombre ramené à 437 000 un an plus tard, et 283 000 l'année suivante, c'est-à-dire le 31 mars 2012. En deux ans, ce « marché » a donc été plus que divisé par deux, ce qui ne peut être qu'une bonne nouvelle.

Le rythme ralentit

Un gros bémol vient toutefois entacher le tableau : le nombre de foyers bas débit n'a régressé que de 16 000 unités au deuxième trimestre. Si la diminution de ce nombre a fortement ralenti ces derniers trimestres, généralement entre 20 000 et 30 000 par trimestre (contre 40 000 en 2010/2011), cela n'en reste pas moins le pire trimestre depuis des années.


Si un tel ralentissement de la baisse du nombre de foyers bas débit est logique, elle n'en demeure pas moins problématique si l'on souhaite arriver rapidement à 0. Avec une baisse de 16 000 abonnés par trimestre, il faudra donc attendre jusqu'en 2016 pour atteindre un tel résultat. Et encore, cela suppose donc une stabilisation de la réduction des foyers en RTC, alors que tout indique que ce nombre diminuera petit à petit avec le temps.

La mort du RTC n'est pas pour tout de suite

Fin août dernier, la ministre Fleur Pellerin annonçait vouloir du haut débit pour tous à 3, 4 voire 5 Mb/s d'ici 2017. Ce but pourra être atteint si l'on s'attaque aux zones blanches (sans aucun haut débit) et si l'on augmente les débits actuels. En effet, une récente étude publiée par 60 millions de consommateurs a révélé qu'une partie non négligeable des foyers français soi-disant en haut débit ne l'étaient pas tant que ça.

 

Parmi 1,7 million de mesures, 24,6 % des gens interrogés annonçaient des débits moyens inférieurs à 2 Mb/s. 11,8 % surfent même à moins de 1 Mb/s en moyenne. Des débits très loin de la moyenne nationale d'après l'étude (5,6 Mb/s) et bien éloignés des débits offerts par la fibre optique. Il y a du travail.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 05/10/2012 à 17:46

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 73 commentaires

Avatar de NArchan INpactien
NArchan Le vendredi 5 octobre 2012 à 17:50:51
Inscrit le lundi 7 mai 07 - 400 commentaires
Oh mon dieu mais c'est horrible ! Que fait la police l'ARCEP ?
Avatar de dr perchut INpactien
dr perchut Le vendredi 5 octobre 2012 à 17:55:35
Inscrit le dimanche 28 novembre 10 - 60 commentaires
Les pauvres....
a doit être assez horrible quand même...

Edité par dr perchut le vendredi 5 octobre 2012 à 17:57
Avatar de zogG INpactien
zogG Le vendredi 5 octobre 2012 à 17:56:32
Inscrit le lundi 15 juin 09 - 2474 commentaires
La langue française... Bas, haut, très haut débit, dans 50 ans on dira quoi ?


"Toujours des foyers en très très très haut débit pendant que le très très très très haut débit à du mal à décoller"

Enfin le web en RTC en 2012, ça doit pas être marrant... Perso quand mon téléphone est en EDGE, je le met en veille.
Commentaire de dr perchut supprimé le 05/10/2012 à 17:58:42 : A la demande du lecteur
Avatar de papay79 INpactien
papay79 Le vendredi 5 octobre 2012 à 17:57:42
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 218 commentaires
Wahou ! Autant le RTC, à l'époque ou on l'a connu ça allait vu que la technologie en face était du même niveau.
Aujourd'hui, avec les images haute résolution et le flash un peu partout ça doit vraiment être la mort de naviguer.

Il y a 73 commentaires

;