S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le HTML 5.0 sera publié fin 2014 et suivi d'évolutions tous les deux ans

Un vrai plan d'action clair

Le World Wide Web Consortium (W3C) vient de proclamer son plan d’action sur le HTML5. Pour l’organisme de standardisation des technologies du web, il s’agit d’un cycle inédit où des étapes importantes seront désormais atteintes tous les deux ans. Des promesses d'actions précises après les problèmes rencontrés plus tôt dans l'année.

html5

La Candidate Recommendation avant la fin de l'année

Le W3C travaille sur le HTML5 depuis maintenant de nombreuses années. On le sait : ce standard est vital pour le web puisqu’il définit un nombre important de règles communes et doit permettre à terme aux développeurs de ne s’appuyer que sur des spécifications uniques. En théorie, l’implémentation réalisée par les éditeurs dans leurs navigateurs doit être cohérente, mais la pratique réservera sans doute toujours des surprises.

 

Initialement, une Candidate Recommendation devait être proposée durant la période actuelle pour une publication finale (Recommendation) en… 2022. Le W3C comptait en effet mettre en place une décennie de tests de conformité. Plus tôt dans l’année, l’organisme avait cependant annoncé que cette durée serait raccourcie à deux années. Mais dans le plan récemment révélé, on en apprend nettement plus sur les ambitions du Consortium.

 

Avant la fin de l’année, une Candidate Recommendation sera proposée. S’ouvrira comme prévu une période de deux années durant lesquelles l’ensemble des acteurs va tester la conformité de ses produits. Fin 2014, le HTML5 deviendra officiellement une Recommendation, autrement dit un standard dans le jargon du W3C. Mais le processus de standardisation va éjecter automatiquement tout point sujet à controverse, source d’instabilité ou tout simplement ayant des soucis d’interopérabilité entre les différentes implémentations réalisées par les sociétés. Et le nouveau cycle intervient justement ici.

Une version 5.0 suivie d'évolutions 5.1, 5.2, 5.3...

En même temps que la Candidate Recommendation pour la version 5.0 du HTML, un Draft (brouillon) de la mouture 5.1 (anciennement .next) sera proposé. Il contiendra la base du 5.0 avec en prime tous les éléments précédemment éjectés. Conséquence : quand la Recommendation du HTML 5 sortira fin 2014, la Candidate Recommendation du HTML 5.1 apparaîtra, lançant à son tour une période de test de deux ans.

 

Cela signifie un changement conséquent dans les habitudes du W3C puisqu’une nouvelle version du standard sera lancée tous les deux ans. Mais par nouvelle version, il faudra surtout comprendre nouvelle itération : puisque le cycle est nettement raccourci, le W3C procèdera par plus petites étapes. On trouvera donc des moutures 5.1, 5.2, 5.3, 5.4 et ainsi de suite. En toute logique, l’étape suivante, le HTML 5.1, doit arriver fin 2016.

Une évolution rapide du coeur du standard

Le W3C expose clairement un fonctionnement plus souple, notamment dans sa gestion des erreurs. Mais l’organisme va surtout pouvoir s’attaquer à ce qu’il considère comme le cœur du standard HTML car ce dernier a été fortement « dégraissé ». Des éléments tels que les HTML Microdata, les Web Workers, les Web Sockets, WebRTC et autres faisaient en effet partie de la norme en devenir mais sont aujourd’hui des spécifications séparées et considérées comme des Extensions.

 

Quel sera l’impact concret pour les développeurs ? Dans la pratique, ces derniers ne verront pas forcément la différence. Ils auront l’assurance d’avoir un cycle de standardisation tous les deux ans, ce qui devrait permettre de réagir nettement plus vite dans un environnement très mouvant. Toutefois, l’emploi des technologies du web ne s’appuie pas uniquement sur standards, mais également sur un vaste consensus prenant notamment en compte le degré de stabilité d’un élément et son utilisation active sur le web.

 

Tous ceux intéressés par le « Plan 2014 » du W3C pourront lire le document complet depuis le site officiel.

Source : W3C
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 21/09/2012 à 10:04

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 59 commentaires

Avatar de Sebdraluorg INpactien
Sebdraluorg Le vendredi 21 septembre 2012 à 10:14:43
Inscrit le jeudi 12 mai 05 - 1533 commentaires
Fin 2014 ? Ca fait combien d'années qu'ils travaillent sur ces specs ?
Quelle efficacité !
Avatar de Schpountz42 INpactien
Schpountz42 Le vendredi 21 septembre 2012 à 10:19:15
Inscrit le jeudi 26 février 09 - 2588 commentaires
Fin 2014 ? Ca fait combien d'années qu'ils travaillent sur ces specs ?
Quelle efficacité !

T'as déjà travailler sur ce genre de specs?
As-tu la moindre idée de la complexité du truc?
Avatar de Tornado_OLO INpactien
Tornado_OLO Le vendredi 21 septembre 2012 à 10:19:49
Inscrit le vendredi 6 janvier 12 - 205 commentaires
Clair qu'un rythme de 2 ans c'est encore trop long. C'est le genre de techno qui évolue tous les 6 mois.
Alors certes je comprends bien qu'ils faut un certain temps pour avoir le recul nécessaire avant d'estampiller tout ça, mais c'est encore trop long
Avatar de Yangzebul INpactien
Yangzebul Le vendredi 21 septembre 2012 à 10:20:21
Inscrit le mardi 6 mai 03 - 2773 commentaires
Fin 2014 ? Ca fait combien d'années qu'ils travaillent sur ces specs ?
Quelle efficacité !


zero.gif :pmu-award-winner:
Avatar de jinge INpactien
jinge Le vendredi 21 septembre 2012 à 10:22:01
Inscrit le samedi 9 avril 11 - 2344 commentaires
Heu... C'est même pas une blague?? Tout ça pour pondre "un standard"...
Beh ils feraient mieux d'être un peu plus efficaces, les différents acteurs se seront déjà mis sur une norme avant même que celle là n'existe (quel navigateur ne supporte pas le HTML5? Les appli web Win8 c'est du HTML5 également si je ne me trompe...), et d'ici deux ans elle sera déjà obsolète car il y aura de nouveaux besoins...

Il y a 59 commentaires

;