S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L'Hadopi répond aux critiques d'Aurélie Filippetti sur l'offre légale

C'est la faute à la loi

Très critiquée par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, notamment pour son manque de développement de l'offre légale, la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet vient de répondre à l'instant à la ministre. Marie-Françoise Marais, la présidente de l'Hadopi, « rappelle que l'action de l'institution en matière d'encouragement à l'offre légale ne peut être jugée qu'au regard des outils prévus par la loi ». Une manière détournée pour l'autorité de demander des financements supplémentaires et justifier son existence ?

Marie-Françoise Marais.

 

L'opposition entre l'Hadopi et Aurélie Filippetti passe un nouveau cap ce vendredi. Alors qu'hier nous apprenions qu'un premier abonné Internet Hadopisé était condamné à une amende de 150 €, la ministre a aussitôt réagi en  se moquant de la Haute Autorité, notamment sur deux points cruciaux : ses moyens importants (plusieurs millions d'euros par an) pour des résultats très limités, et son faible développement de l'offre légale.

 

Concernant ce dernier volet, la Présidente de l’Hadopi a donc tenu à s'expliquer via un communiqué de presse officiel. Elle précise ainsi qu'en « matière d'encouragement à l'offre légale ces outils sont particulièrement rigides et limités ». La Haute Autorité s'estime ainsi « aucunement » responsable des faibles résultats en la matière.

 

Mettant en avant son label PUR et les 62 plateformes en bénéficiant, l'Hadopi oublie toutefois qu'elle n'a toujours pas rempli ses objectifs légaux ou acceptés, tels la labellisation des moyens de sécurisation, le chantier de l'open data,   l'évaluation des coûts de la lutte anti-piratage ou encore les armes anti-streaming et anti-téléchargement direct. Sans même parler du développement de l'offre légale, l'Hadopi a donc de nombreux chantiers sur les bras.

L'Hadopi estime de plus qu'elle « n’a pas ménagé ses efforts dans la médiation entre les ayants droit et les plateformes de diffusion, permettant de résoudre un certain nombre de difficultés qui faisaient obstacle au développement des offres musicales en ligne ».

 

Cela reste toutefois insuffisant aux yeux d'Aurélie Filippetti, qui pourrait bien raboter le budget 2013 de la Hadopi, même si le mystère demeure sur ce point.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 14/09/2012 à 18:44

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 78 commentaires

Avatar de CryoGen INpactien
CryoGen Le vendredi 14 septembre 2012 à 18:48:50
Inscrit le jeudi 12 mai 05 - 1864 commentaires
Toujours de magnifiques photos chez PCI

En tout cas c'est navrant d'en passer par une bataille de communiqués de presse bidons... HADOPI a tout bouffé en budget repas et repérage de vilain pirates. La discussion s'arrête là.

Edité par CryoGen le vendredi 14 septembre 2012 à 18:49
Avatar de -DTL- INpactien
-DTL- Le vendredi 14 septembre 2012 à 18:50:42
Inscrit le mercredi 7 septembre 11 - 1001 commentaires
12 millions par an pour aboutir à :
- une condamnation
- un label pur sans effet
- des spots de pub sans intérêt
Oui Aurélie Filippetti a raison l'hadopi possède un coût de fonctionnement totalement délirant par rapport au rendement obtenu.
Avatar de Orphee INpactien
Orphee Le vendredi 14 septembre 2012 à 18:51:15
Inscrit le dimanche 14 octobre 07 - 159 commentaires
Round 2, Fight !
Avatar de sirius35 INpactien
sirius35 Le vendredi 14 septembre 2012 à 18:51:41
Inscrit le vendredi 11 juin 04 - 1240 commentaires
n'empêche q'entre Aurélie et Marie-Françoise mon choix est vite fait hein
Avatar de Durandal INpactien
Durandal Le vendredi 14 septembre 2012 à 18:57:57
Inscrit le lundi 7 novembre 05 - 3051 commentaires
n'empêche q'entre Aurélie et Marie-Françoise mon choix est vite fait hein

perv.gif
Pour une fois, je suis d'accord avec la Ministre.

Il y a 78 commentaires

;