VLC et la Hadopi : 40 jours d’audition, un rapport annuel dans 30 jours

Un cycle, un contournement 80

Sur Twitter, Éric Walter a expliqué que « le collège #hadopi a validé aujourd'hui le lancement d'un cycle d'auditions sur les questions soulevées par la saisine » de VLC. Ce 11 septembre, le collège se réunissait en effet pour aborder ce dossier transmis par Videloan au printemps dernier. Le secrétaire général de la Hadopi a précisé qu'un cycle d'auditions était maintenant programmé pour une période de 40 jours.

VLC 2.0.2

Comme la loi le lui permet, l’association Videolan a saisi la Hadopi pour que son lecteur VLC puisse lire le Blu-Ray sur toutes les plateformes, malgré les DRM. Problème : Sony interdit ce droit de lire, craignant la copie de son support. Elle verrouille le dispositif avec plusieurs DRM dont l’AACS (Advanced Access Content System).

L’AACS Licensing Administrator, l’organisme qui gère la DRM du Blu-Ray a adressé un mémoire en réponse à la saisine de Videolan. La Hadopi a convoqué l’association le 5 septembre dernier sans lui transmettre ce précieux document. Et la Hadopi ne l’a pas publié depuis, ce qui provoque l’agacement de l’April, l’association qui promeut le logiciel libre. Lors de cette réunion, a été évoquée l'idée d'un plug-in propriétaire pour permettre à VLC de lire le Blu-Ray. Cependant, Videloan refuse cette solution, peu conforme avec la licence du logiciel libre et surtout techniquement impossible.

Après un premier report en juillet, la Hadopi organise donc maintenant plusieurs auditions sur la question des DRM, du Blu-Ray et de VLC le tout, sur une quarantaine de jours. Hasard du calendrier, dans un mois environ, elle publiera son rapport annuel avec conférence de presse à la clef. Ainsi, dans ce rapport, la Rue de Texel pourra soigneusement éviter de donner plus d’informations sur ce sujet. Elle pourra aussi prétexter remplir à fond sa mission héritée de la DAVDSI/ARMT. Et reporter à bien plus tard l’issue de ce dossier.

Publiée le 12/09/2012 à 12:30
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...