Facebook passera également au code natif pour l'application Android

Le HTML5 était une « erreur » pour Mark Zuckerberg 69

Mark Zuckerberg, fondateur bien connu de Facebook, s’est exprimé récemment au sujet de la puissance montante des smartphones. Il est intervenu en particulier sur la dernière révision de l’application Facebook pour iOS, en affirmant que le HTML5 était une erreur et que la mouture Android bénéficierait du même traitement.

facebook androidfacebook android

« Nous avons gâché deux ans »

Une erreur : c’est ainsi que Zuckerberg a qualifié l’emploi du HTML5 pour créer les applications mobiles de Facebook. Et pourtant, c’est ce même HTML5 qui a permis de créer rapidement plusieurs moutures puisque le code composant le cœur de l’application ne changeait que très peu.

Mais pourquoi une telle différence entre le HTML5 et le natif ? Le HTML5 est un langage interprété. Cela signifie qu’avant que les opérations soient passées à la moulinette du processeur, le langage est d’abord traduit dans une forme exploitable. Dans le cas du HTML5, c’est le moteur de rendu qui se charge de sa lecture puis de son interprétation. Dans le cas du natif, cette étape est supprimée : le code est directement exécuté et la différence de performances est visible. On se rappelle d’ailleurs que Mozilla avait fini par abandonner son langage XUL pour Firefox sur Android, à cause là encore d’un souci de performances.

Conséquence à venir : l’abandon progressif du HTML5 pour l’ensemble des applications Facebook. Le fondateur de la firme l’a clairement indiqué : « La plus grande erreur que nous ayons faite en tant que société a été de trop parier sur le HTML5 en lieu et place du natif. Nous avons gâché deux ans » avant d’enchainer sur une confirmation : « c’est pourquoi nous avons décidé de passer au natif pour Android et iOS il y a deux mois ».

Attention toutefois à ne pas généraliser : les critiques de Zuckerberg concernent uniquement les applications. Les versions web du site, en particulier mobiles, continueront à utiliser le HTML5 qui garde toute la confiance de l'entreprise.

La version Android bénéficiera du même traitement

Ici, il est important de signaler que cela fait maintenant plusieurs mois que les employés de Facebook sont plus qu’encouragés à migrer leurs smartphones vers des modèles Android. La raison est simple : la direction de l’entreprise a jugé l’application tellement mauvaise sur cette plateforme que le seul moyen efficace d’obtenir des retours concrets est de forcer ses propres employés à goûter leur création quotidiennement.

Comme nous l’indiquions dans une précédente actualité, Facebook ne compte donc pas lancer un smartphone maison mais souhaite exploiter au mieux les plateformes existantes. Cela signifie évidemment davantage de travail pour les développeurs : dans la plupart des cas, le code ne pourra tout simplement pas être réutilisé. Ainsi, sous iOS, l’application est rédigée en Objective-C alors que sous Android, il s’agira de C++.

Les utilisateurs de smartphones Android pourront se rassurer : le même traitement arrive pour leur plateforme, avec des performances bien meilleurs à la clé. Cela étant, Zuckerberg n’a donné aucune indication sur la sortie de cette nouvelle version. En outre, pas d’informations non plus sur les autres plateformes telles que Windows Phone. Toutefois, les mois à venir pourraient être riches en annonces et sorties, Zuckerberg ayant indiqué que « la première moitié de l’année a été un peu lente en produits, mais pour les six prochains mois je m’attends à de nombreuses choses très sympas ».

Publiée le 12/09/2012 à 10:16 - Source : TechCrunch
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...