Hewlett-Packard ne licenciera pas 27 000 mais 29 000 employés d'ici 2014

La direction n'est plus à 2000 près 33

En mai dernier, Hewlett-Packard annonça la nouvelle avec fracas : 27 000 employés seront licenciés d'ici le mois d'octobre 2014. Voilà cependant que nous apprenons que la facture sera finalement plus salée encore que prévue. HP, dans un document remis à la Securities and Exchange Commission (SEC) affirme en réalité qu'il se séparera de 29 000 personnes d'ici deux ans.

HP SEC

Des licenciements massifs non sans risques

Le plan de restructuration concernera donc finalement 29 000 personnes, soit 2000 de plus que prévu. HP précise qu'il mettra en place une sorte d'équivalent de départ à la retraite anticipée afin de limiter les dégâts. Certains départs seront de plus négociés sur la base du volontariat. Reste à savoir si cela suffisant pour atteindre les 29 000 départs exigés, sachant que cela représente tout de même près du total de l'effectif de Google (sans Motorola).


Il est intéressant de noter que HP note dans son document envoyé à la SEC que ces licenciements massifs impliquent des « risques importants », ces derniers pouvant « nuire à nos activités ». Mais quels sont ces risques ? HP entend par là par exemple la prise en compte des spécificités de certains pays, « en particulier en Europe et en Asie », à la législation plus protectrice envers les salariés et qui pourraient ainsi faire prendre du retard dans les plans de licenciement du groupe.

Le moral des employés pourrait être impacté

HP ne s'arrête cependant pas à ces critères purement organisationnels et avance d'autres conséquences négatives. Selon le n°1 du PC et des imprimantes, la baisse du moral des employés est un risque évident. Plus étonnant, la société indique que « l'incapacité à atteindre les objectifs opérationnels en raison de la perte d'employés » est un risque. En somme, HP annonce que la diminution du nombre d'employés aura pour conséquence une baisse de l'activité. Quel scoop.

Notez tout de même que depuis l'acquisition du géant des services EDS en 2008 et d'autres rachats entre cette date et aujourd'hui, HP compte près de 350 000 employés à travers le monde. Il en comptait près de deux fois moins il y a quatre ans. Ces 29 000 départs ne représentent ainsi que 8 % de son effectif total.

Publiée le 11/09/2012 à 08:00
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...