S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Twitter met en ligne son API 1.1, les développeurs ont six mois pour s'y faire

Promis, ils ne veulent que du bien à tout le monde

Twitter vient de publier la version 1.1 de son API, qui avait déjà été évoquée par le site il y a peu, ce qui avait créé un certain remous du côté des développeurs. En effet, ces derniers doivent s'attendre à du changement, et auront désormais six mois pour s'y habituer.

Comme Twitter l'avait indiqué, des changements de fond interviennent avec cette nouvelle mouture. Ainsi, exit les flux RSS et autres JSON disponibles de manière anonyme : il faudra désormais avoir systématiquement une application enregistrée pour accéder aux données de Twitter.

Des applications identifiées et une meilleure gestion des limitations

La limitation des requêtes sur la REST API se fera désormais par tranche de 15 minutes, et non plus par heure. La base de calcul ne se fera plus de manière globale pour l'application, mais sera différente pour chaque méthode. Ainsi, certaines pourront être utilisées une fois par minute, d'autres 12 fois plus (180 par tranche de 15 minutes) comme le détaille cette page. Bien entendu, chaque utilisateur et chaque application disposeront de limites propres qui ne pourront pas se cumuler.

 

Vous pourrez trouver tous les détails et les conseils permettant d'éviter d'atteindre ces limites par ici.

Twitter veut mettre ses développeurs au pas : suivez les règles ou partez

Les règles concernant l'affichage des tweets ne sont désormais plus des recommandations, mais des obligations. Twitter veut une expérience unifiée pour ses utilisateurs, même au sein de son écosystème. Il faudra donc utiliser les bons logos, placer les éléments aux bons endroits et proposer les bons liens, sous peine de sanction immédiate.

 

Twitter Display Guideline

 

On notera avec amusement que l'une de ces règles (point 6 de la gestion de la timeline) est de ne pas afficher de tweets à côté de contenus issus d'un autre réseau social. Un point complètement incompréhensible pour ce qui est des meta-clients qui proposent un accès simultané à Facebook par exemple... ce qui est par exemple le cas de Tweetdeck qui mélange les flux des deux réseaux. Reste à voir si cette règle laisse tout de même quelques libertés.

 

Le réseau social se veut aussi plus proche des développeurs d'applications qui rencontrent du succès, ce qui est aussi une manière de garder un certain contrôle sur eux et de s'éviter une concurrence qu'il pourrait juger néfaste, notamment pour ce qui est des clients. Ainsi, au-delà d'un certain nombre d'accès à l'API, Twitter vous imposera de travailler avec ses équipes pour ce qui est de l'évolution de votre produit.

Vous proposez un client basique : il va falloir changer de métier

Ceux qui proposent des clients sont par contre dans la ligne de mire directe de la société. Si leur outil ne fait que reproduire les flux, il se verra imposer une limite de 100 000 clefs d'accès (une par utilisateur) ou deux fois le nombres d'accès dont il dispose actuellement. Une manière de limiter la croissance des concurrents de Tweetdeck et de les inciter soit à lâcher le morceau, soit à proposer plus qu'un simple client. 

 

Tweetbot a déjà été confronté à ce problème et ce ne devrait pas être le seul. Seesmic est aussi largement visé et la société de Loïc Lemeur vient ainsi de se faire racheter par HootSuite. Tout le souci pour Twitter sera donc de réussir à garder une base d'outils intéressante pour l'utilisateur, mais surtout de faire évoluer ses propres solutions.

 

 

Car, s'il est une chose de limiter la concurrence sur un segment que l'on veut contrôler, il en est une autre de rester innovant sur ce même segment. Et ce n'est pas la faible évolution de TweetDeck ou le désintérêt quasi total de la société pour ses clients qui disposent d'un smartphone ou d'une tablette qui va nous rassurer sur ce point... les mois à venir pourraient donc bien être cruciaux, Twitter s'étant aussi massivement développé grâce à la multitude d'outils qui étaient proposés pour consulter ses données.

Disparition de l'API 1.0 : dans six mois

Les développeurs ont donc désormais, six mois, soit jusqu'au 6 mars prochain pour s'adapter à ces nouvelles règles et faire leur choix. Notez que Twitter leur propose aussi un programme de certification afin d'être mis en avant comme bon élève sur l'un des quatre segments que la société veut développer. 

 

La documentation complète de cette API 1.1 est disponible par ici. Une pastille bleue au dessus de la colonne de droite indiquera désormais la version sur laquelle vous vous trouvez.

Publiée le 06/09/2012 à 13:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 9 commentaires

Avatar de maxxyme INpactien
maxxyme Le jeudi 6 septembre 2012 à 13:54:38
Inscrit le mardi 27 juin 06 - 1517 commentaires
Je sens que c'est bien mal parti tout ça, les utilisateurs vont commencer à déserter le système...
Avatar de L3G0 INpactien
L3G0 Le jeudi 6 septembre 2012 à 14:08:18
Inscrit le mardi 9 novembre 10 - 147 commentaires
Autant la moitié des spécifications sont ridicules, autant les règles d'affichage des tweets sont le paroxysme de la bêtise. La richesse de twitter c'était justement ses applis tiers qui sont bien meilleures et permettent justement d'avoir un twitter à son goût (multicolonne ou pas, avec d'autres flux...).
Avatar de tAran INpactien
tAran Le jeudi 6 septembre 2012 à 14:22:15
Inscrit le samedi 21 mai 05 - 5172 commentaires
#fear
Avatar de trevisev INpactien
trevisev Le jeudi 6 septembre 2012 à 14:32:16
Inscrit le mercredi 19 avril 06 - 757 commentaires
Autant la moitié des spécifications sont ridicules, autant les règles d'affichage des tweets sont le paroxysme de la bêtise. La richesse de twitter c'était justement ses applis tiers qui sont bien meilleures et permettent justement d'avoir un twitter à son goût (multicolonne ou pas, avec d'autres flux...).

Je suis un dinosaure qui me suis mis à Twitter il y a peu, et je n'arrive toujours pas à me faire à leur IHM... Elle est belle, mais pas pratique !
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le jeudi 6 septembre 2012 à 14:34:17
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6684 commentaires
exclu : le 6 mars 2013 nouveau jour de la fin du monde pour xxxxxx utilisateurs

- le paquet d'utilisateurs d'app non twitter conforme qui vont pas comprendre pourquoi ça marche plus

Avatar de L3G0 INpactien
L3G0 Le jeudi 6 septembre 2012 à 15:20:55
Inscrit le mardi 9 novembre 10 - 147 commentaires

Je suis un dinosaure qui me suis mis à Twitter il y a peu, et je n'arrive toujours pas à me faire à leur IHM... Elle est belle, mais pas pratique !

L'interface de base est super archaïque, je la trouve pas fluide, pas pratique... Je l'utilise au boulot pour pas m'embêter avec un logiciel en tâche de fond (ça m'évite de trop procrastiner aussi) mais c'est vraiment pas ça. Tu as essayé des logiciels ? Y'a pas de solution miracle, il faut trouver le sien. En ce moment je suis sur metrotwitt.
Avatar de xertux INpactien
xertux Le jeudi 6 septembre 2012 à 16:36:52
Inscrit le lundi 14 juin 10 - 76 commentaires
Promis, ils ne veulent que du bien à tout le monde


Promis, nous feront tout pour éliminer les concurrents et devenir un système capitaliste
Avatar de Devil_Weapon INpactien
Devil_Weapon Le vendredi 7 septembre 2012 à 02:22:47
Inscrit le samedi 10 février 07 - 498 commentaires
mega.gif Twitter, tu utilises le client officiel ou tu le quittes.
Avatar de Zulgrib INpactien
Zulgrib Le vendredi 7 septembre 2012 à 12:20:50
Inscrit le vendredi 3 février 12 - 355 commentaires
Pffff.... je vais devoir me taper leurs site mobile quoi, non merci.
Si mon client habituel ne passe pas j'utiliserais plus twitter et voilà
;