Lescure maintient ses propos sur la légalisation des échanges non-marchands

Persiste et signe 42

Interrogé vendredi dernier par un journaliste du Mouv’ qui lui demandait s’il pouvait être question de dépénalisation des échanges non-marchands, Pierre Lescure a répondu qu’il n’excluait rien. Mais surtout, il a affirmé qu’il y aurait « forcément une partie de la réponse qui comportera la légalisation des échanges non-marchands ». L’ancien numéro un de Canal a bien insisté : « il y a forcément une partie qui abordera ça et qui l’intégrera ».

lescure

Crédits : Canal +

 

Si ces déclarations ont pu en surprendre plus d'un, Philippe Aigrain a pour sa part temporisé. Saluant cette prise de position sur son blog, le co-fondateur de La Quadrature du Net a ouvertement posé quelques questions : « Quel est le périmètre de ce que Pierre Lescure entend par échanges non marchands ? A-t-il bien compris que s’agissant de l’espace numérique, une activité légale ne peut être soumise à des surveillances et des contraintes quantitatives reposant par exemples sur des DRM ? Et par ailleurs, quelle est la marge de manœuvre dont il disposera réellement pour formuler ses recommandations ? ».

 

Si d'autres pensaient que Lescure avait gaffé, l’intéressé vient de tordre le cou à cette hypothèse. Dans Le Monde en date d’aujourd’hui, l’ancien PDG de Canal + déclare : « Je l’ai dit, je le pense ». D’après lui, Internet doit être un espace où se déploie « une offre exceptionnelle d’œuvres à des prix gradués ». « Moins c’est exclusif, moins c’est frais, moins cela se paie » a-t-il déclaré.

 

Nos confrères indiquent également qu’une « conférence de presse de lancement » devrait se tenir le 25 septembre prochain avec Aurélie Filippetti. Contactée, la Rue de Valois n'a eu aucune information à nous donner à ce sujet.

 

On notera enfin que le site www.culture-acte2.fr, dont la mise en service a été promise par Lescure pour « le début » de cette semaine ne fonctionne toujours pas. Ce dernier doit notamment comporter la composition de l’équipe de l’ancien numéro un de Canal ainsi que sa lettre de mission. 

Publiée le 05/09/2012 à 09:30
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...