Apple rêve de désactiver à distance les appareils sans fil

Qu'attend Samsung ? 193

En juin, Apple s’était vu reconnaitre un brevet sur une technologie permettant d’interdire les enregistrements durant les concerts, spectacles ou depuis les salles de cinéma. La firme récidive à nouveau avec un système opérant cette fois sans fil, non plus via onde infrarouge.

brevet apple

Dans son précédent brevet, Apple avait imaginé un dispositif reposant sur un système de captation d’un signal infrarouge. Un signal diffusé depuis une salle ou dans une image visible. Si ce signal est capté par le téléphone (ou tout autre appareil), les données codées sont traitées par module dédié. A quelles fins ? Apple évoquait l’affichage d’informations sur un artiste, une œuvre d’art, des liens internet. Bref, offrir une vraie surcouche d’interactivité. Cependant, Apple envisageait déjà de supprimer des fonctionnalités grâce à cette belle invention. Nous évoquions l’idée d’un DRM à distance, puisque Apple imaginait l’interdiction des captations vidéo ou audio par exemple dans une salle de concert.

Apple vient de se voir reconnaître un nouveau brevet qui exploite ce filon de la contrariété à distance. Cette fois, nul signal transmis dans une image, mais simplement une détection par Wifi ou coordonnées GPS. Là encore, Cupertino envisage plusieurs scénarios comme la désactivation des sons du téléphone ou de la lumière dans une salle de cinéma, ou afin d’empêcher les périphériques sans fil de communiquer entre eux à l’Université. La firme imagine aussi de forcer l’appareil à plonger dans un mode veille lorsqu’il pénètre en zone sensible par exemple dans un habitacle automobile. Apple n’est pas seul sur ce terrain puisque Microsoft, rappelle Numérama, a lui aussi fait enregistrer un brevet similaire en 2008 « Les entreprises ont souvent déposé des brevets pour toutes sortes de technologies qui ne voient jamais la lumière, commente pour sa part l’excellent blog Petapixel, donc vous ne devriez pas être trop préoccupés par ce brevet. C'est juste un avertissement de ce que l'avenir pourrait nous réserver. »

Publiée le 01/09/2012 à 09:12
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...