VDSL2 : le comité d'experts donnera « un avis favorable à l’automne »

L'espoir, c'est la quintessence des illusions humaines 67

Selon Jean-Ludovic Silicani, interrogé par notre confrère Édition Multimédi@, le VDSL2 approche à grands pas en France. Le président de l'ARCEP a en effet affirmé que le comité d’experts chargé du dossier « doit rendre un avis favorable à l’automne ». De quoi espérer voir des débits à 100 Mbps voire au-delà un peu partout en France d'ici l'année prochaine sur le réseau cuivre.

OVH VDSL2

 Graphique réalisé par OVH.

Se déployer sans gêner la fibre

Le fameux comité d'experts composé en grande partie par les FAI eux-mêmes (et de divers équipementiers), devrait donc enfin donner son avis final sur le VDSL2 l'automne prochain à en croire Jean-Ludovic Silicani. Ce comité devait notamment assurer que le déploiement du VDSL2 n'entrerait pas en conflit avec l'actuel ADSL, les deux technologies devant cohabiter.

OVH, qui annonce l'arrivée du VDSL2 depuis l'an passé grâce à un réseau et un équipement déjà compatibles,   débutera d'ailleurs ses premiers tests grandeur nature le 1er octobre prochain. Les inscriptions pour les premiers tests d'octobre ont ainsi été lancées le mois dernier. Un bilan sera réalisé en décembre. Le spécialiste de l'hébergement, qui a promis du 100/20 Mbps, a de plus assuré qu'aucun conflit entre le VDSL2 et l'ADSL n'avait été remarqué selon ses tests réalisés en laboratoire. Les véritables tests de cet automne confirmeront ou non ces affirmations.

Où sera déployé en premier lieu le VDSL2 ? Afin de ne pas empêcher le déploiement de la fibre optique (FTTH), les habitants drès grandes villes ne pourront assurément pas disposer des débits du VDSL2.  « Le VDSL2 sera déployé, mais pas partout, pour que la fibre puisse se développer sur tout le territoire » a ainsi expliqué Jean-Ludovic Silicani. Les petites et moyennes villes sont donc plus susceptibles d'accueillir cette technologie, sans compter les coins les plus reculés du pays où la fibre n'arrivera pas avant 10, 15 voire 20 ans.

Tous les FAI s'y intéressent, mais pas au même rythme 

Qui proposera du VDSL2 ? Outre OVH, Free, Orange, Bouygues Télécom et SFR offriront bien à leurs abonnés du VDSL2. Toutefois, certains FAI seront de façon évidente en avance sur les autres. Chez Free et Bouygues Télécom, les détenteurs des dernières box (Freebox Révolution et Bbox Sensation) pourront goûter aux débits du VDSL2 dès que les opérateurs donneront le coup d'envoi. Chez Orange, il faudra attendre la nouvelle Livebox 3 qui devrait arriver sous peu pour les particuliers.

Quant à SFR, l'opérateur nous a confirmé être intéressé par cette technologie, toutefois, son équipement actuel n'est pas compatible et aucune box n'a pour le moment été annoncée. Notre confrère précise néanmoins que « SFR est dans les starting-blocks depuis l’an dernier pour du VDSL2 à 150 Mbits/s ».


En somme, tous les opérateurs français sont intéressés par le VDSL2. Reste que son retard à l'allumage prouve que tout le monde n'a pas forcément intérêt à ce que cette technologie se développe. Orange serait notamment très réservé sur le sujet, dès lors qu'il devra laisser ses concurrents exploiter ses milliers de sous-répartiteurs.

Publiée le 30/08/2012 à 07:00
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...