S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Laurent Joffrin dénonce le « vide juridique » qui présiderait Internet

J'offre un Hoax

Le directeur de la publication du Nouvel Obs, Laurent Joffrin, vient de lancer un coup de gueule contre la diffusion de fausses informations sur Internet, par mail notamment. D'après lui, « les accusations les plus folles, protégées par le vide juridique qui préside au fonctionnement de la Toile, peuvent circuler librement ». Or Internet n'est pas forcément la zone de non-droit décrite par le journaliste... Bien au contraire.

joffrin

 

« Les adversaires de toute régulation d’Internet devraient - parfois - réfléchir aux implications de leur allergie à toute application à la toile des règles professionnelles ou des lois en vigueur dans les autres médias » avertit Laurent Joffrin, directeur de la publication du Nouvel Observateur, dans une tribune publiée sur le site de l'hebdomadaire. Le journaliste regrette en effet qu’un faux texte concernant la Commission de rénovation et de déontologie présidée par Lionel Jospin ait circulé ces dernières semaines sur Internet. D’après lui « le texte accuse - sans aucune source - ses membres de percevoir des rémunérations extravagantes (plus de 100.000 euros pour certains). [Le texte] conclut par ces mots : "La commission va coûter au contribuable 2.444.000 euros sans compter les frais annexes. Faites passer le message, il faut faire le travail que la presse refuse de faire" ». On trouve d’ailleurs encore facilement sur Internet des blogs reprenant ces allégations.

 

« Or tout est faux dans ces accusations, écrit Laurent Joffrin. Les membres de la commission travailleront à titre gratuit, les personnes consultées aussi (comme il est de tradition dans ce type d’exercice) ». Le directeur du Nouvel Obs lance alors son coup de gueule : « de boîte e-mail en boîte e-mail, le texte circule sans que personne ne puisse s’y opposer et sans que les vraies informations sur le sujet, publiées par la presse sérieuse, ne soient jamais prises en compte. Pourquoi ? Parce qu’il est très difficile d’engager des poursuites en diffamation contre un texte anonyme, parce que ceux qui le font circuler n’encourent aucune sanction et surtout, parce que par un étrange renversement, une partie du public considère que ce qui circule anonymement sur le Net est plus fiable que les informations publiques et vérifiées publiées dans les journaux ou sur les sites des organes d’information qui ont pignon sur rue ».

 

Il poursuit son plaidoyer quelques lignes plus loin : « Ainsi les accusations les plus folles, protégées par le vide juridique qui préside au fonctionnement de la Toile, peuvent circuler librement, détruisant les réputations, accréditant les visions les plus complotistes de l’Histoire, faisant, en tout état de cause, le jeu des extrêmes et des adversaires de la démocratie. »

Le Net loin de la zone de non-droit décrite par Joffrin

Même si le coup de gueule lancé par Laurent Joffrin peut paraître légitime, certaines de ses affirmations demeurent discutables. En effet, contrairement à ce qu’il prétend, « les accusations les plus folles » ne sont pas forcément protégées par un vide juridique propre à Internet.

 

Il existe en effet un régime de responsabilité en ligne, qui vise par exemple les diffamations et injures proférés dans les espaces ouverts aux internautes (commentaires, etc.), lequel a d’ailleurs été révisé à l’occasion de la loi Hadopi. Comme nous l’expliquait le juriste Lionel Thoumyre en novembre 2009, celui qui est responsable d'un forum est désormais « tenu pour responsable d’un contenu simplement illicite dont il a eu connaissance et qu’il n’a pas retiré. Cela veut dire qu’il [doit] supprimer des contenus injurieux ou diffamatoires. Et s’il ne le fait pas, le juge [peut le condamner] ».

 

En ce qui concerne les échanges par mail, ils ne relèvent pas d'un « vide juridique », mais tout simplement de la correspondance privée, au même titre que des lettres traditionnelles. 

Publiée le 28/08/2012 à 08:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 162 commentaires

Avatar de sitesref INpactien
sitesref Le mardi 28 août 2012 à 08:20:57
Inscrit le jeudi 7 septembre 06 - 2615 commentaires
sans que les vraies informations sur le sujet, publiées par la presse sérieuse


On sent à peine le gars qui plaide pour sa propre chapelle...
Avatar de CUlater INpactien
CUlater Le mardi 28 août 2012 à 08:24:24
Inscrit le jeudi 17 juin 10 - 1808 commentaires
Je n'ai pas reçu le mail décrit dans l'article. Est-il possible pour PCI de le publier ou le linker?
Personnellement je considère ce genre de mail comme une énième chaîne de mails au même titre que les YOLO et hoax. J'en ai reçu une dizaine pendant les présidentielles, on n'en fait pas tout un foin.
Le mail ne se terminerait-il pas par "envoie ce mail à 10 personnes dans les 60 secondes sinon un T-Rex de l'espace viendra bouffer ta famille demain à 11h!"
Avatar de orklah INpactien
orklah Le mardi 28 août 2012 à 08:28:26
Inscrit le vendredi 2 juillet 10 - 311 commentaires
parce que par un étrange renversement, une partie du public considère que ce qui circule anonymement sur le Net est plus fiable que les informations publiques et vérifiées publiées dans les journaux ou sur les sites des organes d’information qui ont pignon sur rue


On se demande ce qui a bien pu leur laisser penser ça...
Avatar de xertux INpactien
xertux Le mardi 28 août 2012 à 08:41:33
Inscrit le lundi 14 juin 10 - 76 commentaires
Je trouve ça toujours marrant quand des personnes qui avaient le pouvoir sur l'information le perde grâce à Internet.

une partie du public considère que ce qui circule anonymement sur le Net est plus fiable que les informations publiques et vérifiées publiées dans les journaux ou sur les sites des organes d’information qui ont pignon sur rue


J'ai l'impression d'entendre cette phrase de plus en plus en ce moment
Avatar de John Shaft INpactien
John Shaft Le mardi 28 août 2012 à 08:44:28
Inscrit le vendredi 14 janvier 11 - 11417 commentaires


On sent à peine le gars qui plaide pour sa propre chapelle...


Le lolo haït 2 choses : Internet et la critique des médias quand elle n'est pas faites par des collègues

Et de toutes façons, oui : il fait partie de ces quelques éditocrates ultra-privilégiés donc, c'est normal qu'il défende son pré-carré. (pas de bol pour lui : on est plus nombreux)

M'enfin pour la forme : Laurent Mouchard (ça s'invente pas ) !

En bonus : un peu de lecture (gauchisante, attention ) sur le bonhomme

Edité par tot0che le vendredi 18 janvier 2013 à 19:33
Avatar de Pr. Thibault INpactien
Pr. Thibault Le mardi 28 août 2012 à 08:48:22
Inscrit le mardi 23 mars 10 - 1414 commentaires
Le Net loin de la zone de non-droit décrite par Joffrin

C'est très discutable (pour ne pas dire absolument faux). Le Net est effectivement une zone de non-droit, les relations sociales y sont principalement régulées par autre chose que le droit. Votre site est victime d'une attaque DDoS lancée par un réseau botnet loué en Russie, que peut faire le droit ? Absolument rien. Vous êtes diffamé par un site hébergé dans un pays peu regardant, toute tentative de blocage du site depuis la France est contournée par un changement d'hébergeur, que peut faire le droit ? Absolument rien. Bien souvent, sur la toile, c'est celui qui a la plus grosse qui fait ce qu'il veut, les autres n'ont qu'à subir, en somme c'est un peu la définition de l'anarchie...

L'effectivité de l'Etat de droit sur la toile ne pourra passer que par une révolution technologique, en attendant l'infrastructure du net est intrinsèquement déficiente sur ce point du fait de son caractère international : les Etats posent leurs règles au niveau national (règles adoptées démocratiquement dans des Etats comme la France, dois-je le rappeler), or Internet est international, comment veut-on que ça puisse fonctionner sans des dérives graves anti-démocratiques ? Il n'y a qu'à regarder l'état actuel des relations internationales, c'est un beau bordel, le "droit international public" n'a de droit que le nom, c'est avant tout un jeu de confrontation entre puissances, entre "blocs", ce n'est pas une pseudo-règle internationale qui arrêtera un Etat si celui-ci dispose de la puissance nécessaire pour outrepasser cette règle tout en limitant les dommages colatéraux pour lui. Cet état de fait s'applique à Internet sur lequel les Etats-Unis ont encore une très importante mainmise.

Comme l'écrivait Lacordaire, entre le fort et le faible c'est la loi qui libère et la liberté qui opprime, l'Etat, tout en étant une menace pour les libertés, en est la garantie sine qua non.
Avatar de Lamessen INpactien
Lamessen Le mardi 28 août 2012 à 08:48:28
Inscrit le mardi 5 octobre 10 - 83 commentaires
Oh oui filtrons les mails pour sauver la presse sérieuse qui vérifie toujours ses informations et est concurrencé de façon déloyale par les mails !

Demander aux gens de faire preuve d'esprit critique à la réception d'un tel mail ? Mais non, pourquoi faire ? On va pas faire ça, ils se montreront critique envers la presse aussi, ça ne va pas ?



Oh pendant que j'y pense ! Si vous pouvez tous arrêter de discuter avec vos amis, vos collègues voisins etc...Parce que bon, les discussions, c'est bien gentil, mais ça colporte des informations par bouche à oreille qui sont souvent non vérifiés, et du coup, c'est pas bien du tout. Prenez de bonnes habitudes, ne parlez que de ce que vous pouvez lire dans la presse sérieuse. Comme ça en plus, vous sauvez un patron de journal en détresse. Et ça, c'est quand même la classe.
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le mardi 28 août 2012 à 08:48:40
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8423 commentaires
Bien évidemment, tout le monde ici va se propulser détenteur d'une partie de "l'esprit internet" et voir une attaque en tout, qu'il va donc falloir combattre en faisant rempart contre la totalité de ce qui pourrait apparaître (important) comme dangereux. Et donc Joffrin est un con, comme x est un con et machin aussi, dès lors qu'il statue, même calmement, ou qu'il partage une idée concernant internet.
-> suite plus loin.

Edité par zorglob le mardi 28 août 2012 à 08:50
Avatar de sylnivhp INpactien
sylnivhp Le mardi 28 août 2012 à 08:51:54
Inscrit le samedi 11 février 06 - 6009 commentaires


Pfouhh, le bouche à oreille, c'est vieux comme le monde.....
Internet n'est qu'un outil de plus pour le propager....

Si les politiques ne faisaient pas leurs trucs en douce, mais avec une grande transparence, les rumeurs se feraient plus rares...

"Il n’est pas étonnant que la plèbe n’ait ni vérité ni jugement, puisque les affaires de l’Etat sont traitées à son insu, et qu’elle ne se forge un avis qu’à partir du peu qu’il est impossible de lui dissimuler."

Spinoza, Traité politique...!
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le mardi 28 août 2012 à 08:57:16
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8423 commentaires
Mais peu importe.
Le fait est qu'il évoque un constat simple : le hoax, et notamment la difficulté du droit de réponse à des allégations anonymes, puisqu'aucune tribune définie ne sera jamais adaptée à la réponse à une allégation virale.

Après, il y a la question - évoquée dans mon 1er post - de la personne qui se prononce. Amha, je trouve que si l'on doit considérer 2 postures extrêmes (1/ osef de qui parle; 2/ on casse du Joffrin parce que c'est lui qui parle), je pense qu'il vaut encore mieux adopter la solution "1" qui fera plus avancer le sujet, plutôt que de le laisser dériver vers une attaque en règle sur la personne, son bagage/oeuvre, son passé etc comme on le lit très rapidement dans ces colonnes.

A la limite, on peut se dire que lui a les colonnes (Nouvelles Obs, Libé, ...) pour répondre s'il veut, mais que le support sera tout de même peu adapté.
;