Guild Wars 2 : un lancement dans la douleur

Erreur 42 : la nouvelle erreur 37 136

L'accès aux serveurs de Guild Wars 2 est possible depuis samedi dernier, pour ceux qui ont précommandé le titre, les autres devant encore patienter jusqu'à demain. Cependant, acheter le titre en avance n'était pas la seule condition suffisante pour accéder aux serveurs : il fallait également se munir de patience et d'un peu de chance.

Guild Wars 2

Première surprise, les forums officiels du jeu sont actuellement fermés, la communication de l'éditeur ne passant que via les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook et par la page de l'assistance clientèle, une méthode quelque peu déroutante pour ce type de jeu.

Dés l'ouverture des serveurs samedi matin à 9h, un « problème de connectivité » touchait les serveurs européens, et qui se manifeste sous la forme d'une erreur 42. Il aura fallut attendre le milieu de l'après-midi (16h30) pour que la situation revienne à la normale, selon l'éditeur. Quelques chanceux ont pu passer entre les mailles du filet, cependant ils ont vite déchanté devant les soucis de latence qu'ils ont pu rencontrer...  Autre problème récurrent hier, certains royaumes ne pouvaient plus accéder au PvP interroyaumes.

À l'heure actuelle il n'y a plus de problèmes majeurs pour se connecter au jeu, bien que les serveurs d'authentification flanchent encore de temps à autre, par périodes de 15 à 30 minutes.

ArenaNet, développeur du jeu, a toutefois publié hier un billet sur Facebook donnant la marche à suivre pour les joueurs subissant encore les erreurs 7, 9, 21, 45, 58, 1032 et 1038. Il faudra se contenter de cela en attendant l'ouverture des forums. Espérons que ces problèmes ne se reproduiront pas demain, avec l'afflux des joueurs n'ayant pas précommandé le titre.

Publiée le 27/08/2012 à 11:45
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...