HP annonce de très lourdes pertes et les services surpassent les ventes de PC

Une page se tourne 18

Le n°1 des ventes de PC Hewlett-Packard a dévoilé hier soir des résultats financiers hors norme, avec un chiffre d'affaires en baisse de 5 % et surtout une perte nette gigantesque de 8,857 milliards de dollars. Une anomalie qui s'explique par une lourde charge de 10,8 milliards de dollars principalement liée à l'acquisition et à la restructuration d'EDS, le spécialiste des services racheté pour 13,9 milliards de dollars il y a quatre ans. En-dehors de cette charge exceptionnelle, les finances de HP sont assez stables, hormis dans le secteur des PC.

HP Spectre XT

Le chiffre d'affaires des PC chute

À l'instar de Dell, le marché des PC est particulièrement difficile pour HP. L'Américain a en effet annoncé un chiffre d'affaires total de 29,669 milliards de dollars pour son dernier trimestre fiscal 2012 (clos le 31 juillet), en baisse de plus d'1 milliard de dollars par rapport au trimestre précédent (-9 %) et de plus d'1,5 milliard par rapport à l'an passé (10,2 %).

Les détails fournis par HP montrent cependant un recul très important de sa division PC, avec un chiffre d'affaires de près d'1 milliard inférieur à celui d'il y a un an. Les autres secteurs de Hewlett-Packard souffrent par contre bien moins. Les services n'affichent ainsi qu'un recul de 3 % sur un an et de 1 % sur trois mois. La division Impression (Imprimantes, Cartouches, etc.) n'a régressé que de 2 à 2,7 % selon les périodes. Le secteur des serveurs a pour sa part perdu entre 1,5 et 4 % de sa valeur selon les périodes. Enfin, les revenus tirés des logiciels ont augmenté de 0,3 % en trois mois et de 18 % en un an.

Désormais, HP est une société de services avant tout

Point intéressant, désormais, les services génèrent plus d'argent que les ventes de PC. À l'image d'Apple depuis l'avènement de l'iPhone et de l'iPad, les ordinateurs pourraient bien devenir très secondaires pour HP dans les années à venir. Ses principaux revenus auront pour source les services, les Imprimantes et les serveurs, en attendant une explosion des logiciels.

Concernant sa division PC, HP précise que les ordinateurs portables ont généré un chiffre d'affaires de 4,416 milliards de dollars (-13 % en un an) tandis que les machines de bureau ont cumulé 3,486 milliards de dollars de chiffre d'affaires (-8 %).

Sur les neuf derniers mois, HP accuse tout de même un retard de 5 milliards de dollars par rapport à son chiffre d'affaires de l'an passé. Ainsi, avec 90,398 milliards de dollars de CA (dont 53 milliards pour les PC et les services uniquement), Hewlett-Packard reste un géant dans le secteur high-tech, où seul Apple le devance.

Selon Meg Whitman, la PDG de HP, sa société n'en est qu'à ses premières phases de redressement, qui dureront plusieurs années. « Au cours du trimestre, nous avons pris des mesures importantes afin de se concentrer sur les priorités stratégiques, la gestion des coûts, nous avons mené un changement organisationnel nécessaire, et avons amélioré notre bilan comptable. »

Publiée le 23/08/2012 à 09:36 - Source : HP
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...