Deux plateformes de vidéos porno gratuites attaquées en justice aux USA

Banana split 86

Un peu comme YouTube, PornBanana et Shufuni sont deux plateformes de vidéos qui proposent aux internautes d'uploader et de visionner gratuitement des vidéos. Seule particularité : il n'y a que des contenus pornographiques sur ces deux sites... Cela n'a pas empêché les ayants droit de certains films d'engager des poursuites contre ces plateformes, pour des problèmes de copyright.

pornbanana

 

Tout comme YouTube ou Dailymotion, PornBanana et Shufuni sont soumis à certaines obligations légales. Les deux plateformes viennent d’ailleurs d’en faire les frais, puisque des poursuites viennent d’être engagées contre la société responsable de ces deux sites, comme le note Newswire. Une plainte a effectivement été déposée vendredi dernier auprès d'un tribunal d'Atlanta par Ventura Content, une société représentant des ayants droit d’une centaine de films X.

 

Selon les plaignants, les deux plateformes de vidéos ont violé le copyright de 112 films leur appartenant. Ces derniers prétendent ainsi être victimes d’atteintes directes, dans la mesure où PornBanana et Shufuni ont permis la distribution de leurs films sans leur accord ; mais également d’atteintes indirectes en ce que les utilisateurs des deux sites n’avaient pas l'autorisation des ayants droit pour uploader leurs œuvres, protégées.

 

Dans sa plainte, Ventura Content explique que les responsables de ces sites savent pertinemment que certaines vidéos ne respectent pas le copyright, mais ferment les yeux parce qu’ils y trouvent un intérêt financier. « Les accusés ont construit une entreprise fondée sur l'exploitation contrefaisante de contenus protégés pour attirer des millions d'utilisateurs vers leurs sites Web ». Le problème est selon les plaignants que ces sites tirent non seulement des revenus publicitaires du fait du trafic qu'ils génèrent, mais également qu’ils servent de vitrine conduisant à des actes d’achats, payants.

 

Ventura demande notamment un dédommagement de l’ordre de 150 000 dollars par film, soit environ 120 000 euros. 

 

pornbanana

Publiée le 22/08/2012 à 16:09
Publicité


chargement
Chargement des commentaires...