Motorola permet de déverrouiller le bootloader de certains de ses terminaux

Mais pas tous... ça aurait été trop beau 29

Après ASUS et HTC qui ont commencé à déverrouiller le bootloader de plusieurs de leurs terminaux, Motorola vient de mettre en place une page dédiée afin de permettre de faire de même sur certains de ses produits. La société, qui vient d'être officiellement rachetée par Google, ne propose par contre cette option qu'à deux smartphones et une tablette, mais d'autres devraient arriver... prochainement.

motorola unlock bootloader

Cette annonce n'est pour autant pas surprenante puisque, fin octobre, Motorola commençait déjà a évoquer la possibilité de déverrouiller le bootloader de sa tablette XOOM. Il aura donc fallu attendre plusieurs mois, et un rachat par Google, pour qu'un mini site dédié soit mis en place. En plus de la XOOM Wi-Fi, deux smartphones font partie de la liste des terminaux supportés : le RAZR Developer Edition ainsi que le Photon Q 4G LTE de chez Sprint (un opérateur US). 

Via un échange de tweets, le fabricant précise par contre qu'il ne prévoit pas de proposer cette fonctionnalité à des terminaux plus anciens comme le Droid X2, le Droid 3 ainsi que le Droic Bionic par exemple, ce qui est bien dommage. 

La procédure à suivre est assez simple et passe par l'installation du SDK d'Android et de Fastboot. Si l'expérience vous tente, un tutoriel complet est disponible à cette adresse. Attention, sachez par contre que cette opération sera réalisée à vos risques et péril, et que le simple fait de demander le code de déverrouillage à Motorola entraine la perte de la garantie. Pour plus de détail, vous pouvez consulter cette FAQ.

Quoi qu'il en soit, pour déverrouiller votre terminal Motorola c'est par ici que ca se passe.

Publiée le 23/08/2012 à 17:30
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...