S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Motorola permet de déverrouiller le bootloader de certains de ses terminaux

Mais pas tous... ça aurait été trop beau

Après ASUS et HTC qui ont commencé à déverrouiller le bootloader de plusieurs de leurs terminaux, Motorola vient de mettre en place une page dédiée afin de permettre de faire de même sur certains de ses produits. La société, qui vient d'être officiellement rachetée par Google, ne propose par contre cette option qu'à deux smartphones et une tablette, mais d'autres devraient arriver... prochainement.

motorola unlock bootloader

 

Cette annonce n'est pour autant pas surprenante puisque, fin octobre, Motorola commençait déjà a évoquer la possibilité de déverrouiller le bootloader de sa tablette XOOM. Il aura donc fallu attendre plusieurs mois, et un rachat par Google, pour qu'un mini site dédié soit mis en place. En plus de la XOOM Wi-Fi, deux smartphones font partie de la liste des terminaux supportés : le RAZR Developer Edition ainsi que le Photon Q 4G LTE de chez Sprint (un opérateur US). 

 

Via un échange de tweets, le fabricant précise par contre qu'il ne prévoit pas de proposer cette fonctionnalité à des terminaux plus anciens comme le Droid X2, le Droid 3 ainsi que le Droic Bionic par exemple, ce qui est bien dommage. 

 

 

La procédure à suivre est assez simple et passe par l'installation du SDK d'Android et de Fastboot. Si l'expérience vous tente, un tutoriel complet est disponible à cette adresse. Attention, sachez par contre que cette opération sera réalisée à vos risques et péril, et que le simple fait de demander le code de déverrouillage à Motorola entraine la perte de la garantie. Pour plus de détail, vous pouvez consulter cette FAQ.

 

Quoi qu'il en soit, pour déverrouiller votre terminal Motorola c'est par ici que ca se passe.

Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 23/08/2012 à 17:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 29 commentaires

Avatar de Commentaire censuré INpactien
Commentaire censuré Le jeudi 23 août 2012 à 19:24:07
Inscrit le jeudi 21 janvier 10 - 323 commentaires
le simple fait de demander le code de déverrouillage à Motorola entraine la perte de la garantie.


C'est quand même assez radical !

Du coup, il serait bien de séparer la garantie en deux parties : une matérielle, et une logicielle.

  • La garantie matérielle devrait rester intacte, quoiqu'on fasse avec le logiciel.
  • La garantie logicielle serait donc la seule à s'annuler en cas de changement du système d'exploitation (et donc du déverrouillage du bootloader).


...même si l'idéal serait évidemment d'avoir le même type de garantie offerte par les constructeurs de PC : la garantie est préservée même si tu t'amuses à installer Linux et changer le bootloader de Windows... C'est du logiciel, c'est donc toujours facilement restaurable.

Rien n'a jamais empêché de restaurer le système d'exploitation installé d'origine sur un laptop juste avant un retour au SAV pour pas les faire grincher – Pourquoi cela n'est pas possible sur un smartphone ? En fait si c'est possible, mais faut pas passer par leur procédure pour déverrouiller le bootloader, à la place faut utiliser les méthodes de type jailbreak (qui permettent en général de restaurer l'état initial du bootloader rendant la manip invisible pour le constructeur) afin de pas se faire fiché par le constructeur et donc perdre la garantie, ridicule.

Motorola

Edité par Commentaire censuré le jeudi 23 août 2012 à 19:26
Avatar de v1nce INpactien
v1nce Le jeudi 23 août 2012 à 19:43:25
Inscrit le lundi 28 août 06 - 1329 commentaires


C'est quand même assez radical !


Et est-ce légal ?
Avatar de Quiproquo INpactien
Quiproquo Le jeudi 23 août 2012 à 19:45:17
Inscrit le samedi 21 novembre 09 - 1103 commentaires
C'est pas ridicule, c'est un piège à con.
Avatar de canard_jaune INpactien
canard_jaune Le jeudi 23 août 2012 à 20:01:03
Inscrit le samedi 11 août 12 - 542 commentaires


C'est quand même assez radical !

Du coup, il serait bien de séparer la garantie en deux parties : une matérielle, et une logicielle.

  • La garantie matérielle devrait rester intacte, quoiqu'on fasse avec le logiciel.
  • La garantie logicielle serait donc la seule à s'annuler en cas de changement du système d'exploitation (et donc du déverrouillage du bootloader).


édit : nombreuses fautes
...même si l'idéal serait évidemment d'avoir le même type de garantie offerte par les constructeurs de PC : la garantie est préservée même si tu t'amuses à installer Linux et changer le bootloader de Windows... C'est du logiciel, c'est donc toujours facilement restaurable.
(...)
Motorola

Oui ... mais non.

Le logiciel peut entraîner des dégradations du matériel.
Le risque doit d'ailleurs être plus grand avec les tablettes et smartphones vu qu'ils n'ont pas de système externe de refroidissement et vu que la durée de vie des batteries dépend de l'intensité d'utilisation.

Exemple : J'installe une ROM Android que j'ai compilé moi même bien pourrie, elle me chauffe le processeur au point d'entamer des composants / elle flingue la batterie en gérant mal l'énergie / {n'importe quelle autre catastrophe qui arrive 1 fois sur 1000}, puis je pars gueuler chez Motorola pour qu'ils me réparent mon phone gratuitement.

Edité par canard_jaune le jeudi 23 août 2012 à 20:05
Avatar de arobase40 INpactien
arobase40 Le jeudi 23 août 2012 à 20:23:09
Inscrit le lundi 10 octobre 05 - 1896 commentaires
Il n'y aurait donc que Samsung à proposer des smartphones ou tablettes avec leur "TouchWiz pourri" sans bootloader verouillé et qui répare dans le cadre de la garantie même des machines brickées par le client ???

Il y a 29 commentaires

;