[Gamescom] Medal of Honor Warfighter : taillé pour lutter contre Battlefield ?

Frères ennemis 137

L'éditeur Electronic Arts a mis en ligne sur son compte YouTube une vidéo de présentation mêlant scènes de jeu et Interwiews pour Medal of Honor Warfighter. Après Need For Speed : Most Wanted, ou DeadSpace 3, c'est donc au tour du prochain opus de MoH de se dévoiler ainsi.

Medal of honor warfighter

Développé par les équipes de Danger Close, à l'origine de la partie solo du précédent opus de Medal of Honor sorti fin 2010, certains pourront penser que MoH Warfighter n'est pas né sous les meilleurs auspices, tant son prédécesseur avait été accueilli froidement par les critiques. 

Cependant, cette suite a de nombreux atouts à faire valoir comme l'utilisation du moteur graphique Frostbite 2, inauguré dans Battlefield 3. Tout au long des interviews, les comparaisons avec le titre de Dice font surface, et tout porte à croire que le succès de Battlefield à donné des idées au personnel de Danger Close... à moins que tout cela ne serve qu'à rappeler que toute précommande de MoH Warfighter donne accès au bêta-test de Battlefield 4.

Coté gameplay, on apprend que 12 classes seront disponibles en multijoueurs, et que trois modes de jeu seront disponible. Le premier, baptisé « Hot drop », met en scène deux équipes bataillant pour prendre le contrôle de 5 points, apparaissant aléatoirement sur la carte. Le second, tourné vers l'e-sport nommé « Home run » est dérivé du classique mode « Capture de drapeau », cependant toute mort lors d'un round sera définitive et il faudra attendre le round suivant pour revenir sur le terrain. A l'heure actuelle, aucune information n'a été dévoilée concernant le dernier mode multijoueurs, il faudra donc encore patienter un peu pour en savoir davantage.

La date de sortie est maintenue au 25 octobre 2012 sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3. Des versions Wii U et PS Vita seraient également prévues.


Publiée le 20/08/2012 à 11:15
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...