Lenovo : des tablettes Windows RT à partir de 300 dollars ?

Concurrence acharnée en perspective 85

Le 26 octobre sera lancé Windows 8, ce qui concernera aussi bien le système seul que les nouvelles machines. Pour la première fois, on trouvera des PC classiques et des tablettes, et ces dernières seront divisées en deux catégories : ARM et x86. Selon le constructeur Lenovo qui s’est exprimé à ce sujet récemment, les modèles ARM seront nettement moins chers que leurs homologues x86.

surface

 

Les tablettes ARM seront livrées avec une version spéciale de Windows 8 baptisée Windows RT. Elle est dédiée à cette architecture et ne doit être utilisée qu’avec le Windows Store, puisque l’utilisateur ne pourra installer aucune application Win32 classique. Ces modèles seront moins onéreux et pleinement destinés au grand public.

 

C’est en tout cas l’avis de Lenovo. Le directeur des opérations en Amérique du Nord, David Schmoock, a indiqué lors d’une interview avec Bloomberg : « Windows RT jouera dans le domaine grand public à des tarifs très agressifs », laissant entendre qu’il y aurait une vraie compétition sur les prix entre les différents constructeurs.

 

Pour David Schmoock, il faut s’attendre par contre à ce que les modèles Windows 8 soient nettement plus chers. Capables de prendre en charge tout l’écosystème Windows classique, donc toutes les applications 32 bits, ces modèles seront plutôt destinés à des gammes supérieures et aux entreprises. Selon le responsable, il faudrait compter de 600 à 700 dollars un modèle Windows 8, mais 200 à 300 dollars de moins pour les modèles RT, soit une fourchette allant de 300 à 500 dollars. Il s’agirait donc d’un tarif inférieur à l’iPad qui se trouve lui-même à environ 500 dollars.

 

Schmoock a en outre indiqué que les premières semaines de ventes des tablettes seraient très importantes, surtout pour les modèles x86. Il est clair selon lui que le succès des modèles Intel dépendra des efforts des constructeurs sur les tarifs pour attirer la clientèle. Pour la société de Santa Clara d’ailleurs, la tablette n’est pas forcément une ardoise et elle peut tout autant être un Ultrabook hybride dont l’écran pivote ou se détache.

 

Une chose est sûre en tout cas : vu l’offre qui se prépare, les constructeurs devront trouver des arguments pour se différencier de leurs concurrents. Ce peut-être par un design, des performances, un tarif, un bundle et ainsi de suite. En outre, Microsoft lancera sa propre tablette, la Surface, dont le tarif n’est toujours pas connu, Microsoft ayant simplement indiqué qu’il serait équivalent à un autre modèle ARM de puissance équivalente.

Publiée le 18/08/2012 à 09:09 - Source : Bloomberg
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...