S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Facebook compte plus de 100 millions d'utilisateurs exclusivement mobiles

Mais combien de comptes de chiens ?

Dans son dernier bilan financier publié il y a quelques jours et qui a vu le réseau social annoncer des pertes nettes, Facebook a annoncé très peu de détails sur ses utilisateurs ou encore son acquisition d'Instagram. Son document fourni à la Securities and Exchange Commission (SEC) est cependant plus complet. Nous apprenons ainsi que le nombre d'utilisateurs actifs mensuel en Asie/Océanie a surpassé celui de l'Europe. Le document précise aussi que plus de 100 millions de personnes ont accédé à Facebook exclusivement via leur téléphone ou tablette.

Facebook Q2 2012

L'Asie en très forte croissance

La semaine dernière, Facebook nous apprenait qu'il comptait désormais 955 millions d'utilisateurs actifs mensuels, dont 543 millions sont des utilisateurs mobiles. Le document remis à la SEC précise que parmi le quasi milliards d'utilisateurs actifs mensuels, 186 millions viennent de l'Amérique du Nord (USA et Canada), en hausse de 3 millions en trois mois, 246 millions d'Europe (+7 millions) et 255 millions d'Asie et d'Océanie (+21 millions). Les USA représentent à eux seuls 168 millions d'utilisateurs, en hausse de 10 % en un an, et demeurent toujours le pays le plus important pour Facebook.

L'Asie (hors Moyen-Orient) et l'Océanie sont cependant le relais de croissance le plus notable pour le réseau social. Il n'est ainsi pas étonnant  que ces territoires surpassent l'Europe, à la croissance plus limitée. Facebook précise d'ailleurs que l'Inde et l'Indonésie ont été les pays affichant la plus forte croissance sur le réseau social sur le trimestre. 59 millions d'Indiens et 55 millions d'Indiens ont ainsi utilisé Facebook, en hausse de 84 et 24 % respectivement. L'occasion de rappeler que Facebook n'est toujours pas autorisé en Chine, pays comptant pourtant le plus d'internautes au monde.

Le Brésil explose

Le reste du monde, c'est-à-dire l'Amérique Latine, l'Afrique et le Moyen-Orient, est toutefois très actif avec 268 millions d'utilisateurs actifs mensuels, en hausse de 23 millions en un trimestre. Facebook rappelle ainsi que le Brésil compte 54 millions d'utilisateurs, affichant une croissance exceptionnelle de 146 % en un an. Le pays sud-américain est donc le quatrième pays le plus important pour Facebook derrière les USA, l'Inde et l'Indonésie.

 

Concernant les utilisateurs quotidiens (et non mensuels), Facebook en compte 552 millions en moyenne dans le monde (+26 millions), dont 154 millions en Europe (+2 millions), 130 millions aux USA et Canada (+1 million), 129 millions en Asie et Océanie (+10 millions) et 139 millions dans le reste du monde (+13 millions). La croissance molle des pays occidentaux est ici évidente, au contraire de la croissance active des autres pays du globe.

Facebook n'a jamais été aussi mobile

Mais le point le plus important concerne l'accès à Facebook via mobile. Le réseau social ne cesse de le répéter dans son document (et dans les documents passés), sa croissance est principalement tirée par les téléphones. La société de Mark Zuckerberg précise ainsi que sur les 543 millions d'utilisateurs mobiles qu'il compte désormais, soit 55 millions de plus en trois mois et surtout 218 millions en un an, 102 millions sont des utilisateurs qui surfent sur Facebook exclusivement via leur mobile. Facebook rajoute que 411 millions d'utilisateurs ont surfé à la fois sur leur ordinateur et leur mobile.

 

Regroupées, ces statistiques signifient donc que sur les 955 millions d'utilisateurs mensuels de Facebook, 441 millions sont sur toutes les plateformes, 412 surfent exclusivement sur leur PC et 102 millions exclusivement sur mobile.

 

Facebook Q2 2012


Concernant le volet financier, sur les 992 millions de dollars tirés de la publicité, Facebook demeure toujours aussi dépendant de l'Amérique du Nord. Les USA et le Canada ont en effet générés à eux seuls 479 millions de dollars, très loin devant l'Europe avec 294 millions de dollars, elle-même très loin devant l'Asie et l'Océanie avec 115 millions de dollars.

L'importance de Zynga pour Facebook

Autre point intéressant, Facebook annonce que l'éditeur de jeux sociaux Zynga représente à lui seul 10 % de ses revenus au premier semestre, que ce soit via ses dépenses marketing ou encore les dépenses de ses joueurs, dont une partie est captée par Facebook.


Si le réseau social est très important pour Zynga, ce dernier a donc aussi un poids non négligeable pour les finances de Facebook. D'autant plus que le réseau explique qu'à ces 10 %, il faut aussi rajouter 4 % de revenus générés indirectement par Zynga, Facebook affichant via les jeux de Zynga des publicités pour d'autres partenaires. Au final, Zynga a ainsi représenté 14 % des revenus de Facebook au premier semestre, et même 19 % sur toute l'année 2011.


Facebook expliqué cependant que ses rapports avec Zynga se détériorent et que son chiffre d'affaires tiré de l'éditeur de jeux sociaux a des chances de diminuer dans les mois à venir, notamment du fait d'un contrat très avantageux terminé en mai dernier.

Le coûteux Instagram

Enfin, concernant le rachat d'Instagram réalisé en avril dernier pour 1 milliard de dollars et négocié par Mark Zuckerberg lui-même, Facebook note qu'il a été posé sur la table 300 millions de dollars en cash et 22 999 412 actions de Facebook. La valeur de ces quasi 23 millions d'actions varie selon la période. Lors du lancement en bourse de Facebook, ces actions valaient près de 700 millions de dollars, ce qui porte effectivement le total de la transaction à 1 milliard de dollars. Aujourd'hui, ces 23 millions d'actions valent moins de 500 millions de dollars, l'action de Facebook étant tombé à un plus bas aujourd'hui, sous les 22 $, contre 38 $ à son introduction en mai derneir.

 

Notez que si cette acquisition venait à être annulée par les autorités gouvernementales, Facebook devra payer 200 millions de dollars à Instagram pour le préjudice.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 01/08/2012 à 17:24

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 4 commentaires

Avatar de Gigatoaster INpactien
Gigatoaster Le mercredi 1 août 2012 à 18:48:45
Inscrit le mercredi 2 novembre 05 - 598 commentaires
Faudrait qui nous pondent une version plus rapide de l'appli car la lenteur est exécrable.
Avatar de lemaigre INpactien
lemaigre Le mercredi 1 août 2012 à 18:57:47
Inscrit le samedi 7 juillet 12 - 43 commentaires
Mais combien de comptes de chiens ?

Fallait demander au chien de traineau.

A ce que j'ai compris, il était très pointu sur la grégarisation..
Avatar de ano_635109881843896206 INpactien
ano_635109881843896206 Le jeudi 2 août 2012 à 00:17:51
Inscrit le lundi 16 janvier 06 - 268 commentaires
Donc on va avoir droit à plein de pubs dans les applis d'ici peu
Avatar de maxxyme INpactien
maxxyme Le jeudi 2 août 2012 à 12:29:40
Inscrit le mardi 27 juin 06 - 1396 commentaires
Enfin, concernant le rachat d'Instagram réalisé en avril dernier pour 1 milliard de dollars et négocié par Mark Zuckerberg lui-même, Facebook note qu'il a été posé sur la table 300 millions de dollars en cash et 22 999 412 actions de Facebook. La valeur de ces quasi 23 millions d'actions varie selon la période. Lors du lancement en bourse de Facebook, ces actions valaient près de 700 millions de dollars, ce qui porte effectivement le total de la transaction à 1 milliard de dollars. Aujourd'hui, ces 23 millions d'actions valent moins de 500 millions de dollars, l'action de Facebook étant tombé à un plus bas aujourd'hui, sous les 22 $, contre 38 $ à son introduction en mai derneir.

Notez que si cette acquisition venait à être annulée par les autorités gouvernementales, Facebook devra payer 200 millions de dollars à Instagram pour le préjudice.

Cette acquisition... ou même carrément l'introduction en bourse de FB non ???
Avatar de SebGF INpactien
SebGF Le vendredi 3 août 2012 à 05:11:49
Inscrit le mercredi 16 septembre 09 - 4363 commentaires
Facebook note qu'il a été posé sur la table 300 millions de dollars en cash et 22 999 412 actions de Facebook.


Même les billets de Monopoly finiront par avoir plus de valeur

Il y a 4 commentaires

;