S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Disques durs : Seagate bat son record de livraison mais perd sa place de n°1

Il ne peut en rester qu'un

N°1 mondial devant son compatriote Western Digital depuis l'an passé, principalement « grâce » aux inondations en Thaïlande, Seagate a rapidement perdu sa couronne, ceci malgré un record personnel de livraisons de disques durs. L'Américain a en effet livré 65,9 millions de disques lors du deuxième trimestre 2012. Un total toutefois surpassé par Western Digital, qui a pour sa part livré plus de 71 millions de disques durs. Un record absolu pour un seul trimestre.

Seagate et Western Digital s'échangent leur couronne 

Leader du marché durant de très nombreuses années, Seagate s'est vu dépassé par Western Digital il n'y a qu'une poignée d'années. WD a cependant été impacté de façon bien plus importante que Seagate par les inondations en Thaïlande, divisant sa production par deux d'un trimestre sur l'autre.

 

Une aubaine pour Seagate, qui pu aisément retrouver sa couronne. Cette joie n'a cependant été que de courte durée. Six mois plus tard, Western Digital a ainsi récupéré sa place de n°1 mondial des disques durs, ceci grâce à l'augmentation de la production de ses propres usines, et l'intégration des usines d'Hitachi Storage, filiale rachetée récemment.

Des records financiers pour Seagate

Financièrement, Seagate est loin d'être à plaindre, avec 4,482 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur le trimestre, en hausse de 56 % sur un an, et 14,939 milliards de dollars lors des douze derniers mois, en hausse de 36 %. Son bénéfice net affiche pour sa part une croissance exceptionnelle, passant de 119 millions lors du deuxième trimestre de l'an passé à 1,013 milliard de dollars ce trimestre, soit une progression de 751 %. Sur toute son année fiscale, Seagate a réalisé un bénéfice net de 2,862 milliards de dollars, contre 511 millions l'année précédente, soit une croissance de 460 %. Tous ces chiffres sont des records pour Seagate.

 

Il est toutefois intéressant de remarquer que si sur douze mois, Seagate devance toujours Western Digital financièrement, ce n'est cependant pas le cas sur le deuxième trimestre 2012. WD a en effet réalisé un chiffre d'affaires de 4,754 milliards de dollars, nouveau record financier pour un fabricant de disques durs. Néanmoins, malgré plus de 5 millions de disques durs livrés en sus de son concurrent, Western Digital a réalisé un bénéfice net inférieur sur le trimestre, avec 745 millions de dollars contre plus d'1 milliard pour Seagate. Cela prouve l'importance de Seagate dans le secteur haut de gamme et entreprise.

Quelle crise des disques durs ? 

Notez enfin que la marge brute de Seagate a été de 33,6 % sur ce trimestre, très loin devant les 19,3 % de marge de l'an passé. A l'instar de Western Digital, l'inflation sur les disques durs liée aux inondations en Thaïlande a été particulièrement bénéfique à Seagate. La crise des disques durs, si elle a bien été réelle ces derniers mois pour les professionnels tout comme pour les particuliers, ne l'a guère été pour les fabricants.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 31/07/2012 à 10:22

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 36 commentaires

Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le mardi 31 juillet 2012 à 10:31:38
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27155 commentaires
A l'instar de Western Digital, l'inflation sur les disques durs liée aux inondations en Thaïlande a été particulièrement bénéfique à Seagate. La crise des disques durs, si elle a bien été réelle ces derniers mois pour les professionnels tout comme pour les particuliers, ne l'a guère été pour les fabricants.


Et point de vue prix, on est encore loin de ceux du printemps/été 2011... zzzzz.gif

Ça baisse, mais pas vite... On comprend d'où viennent leurs records de CA...
Commentaire de exactitudedotcom supprimé le 05/10/2012 à 17:25:26 : Réponse à un commentaire supprimé
Avatar de Toorist INpactien
Toorist Le mardi 31 juillet 2012 à 10:36:47
Inscrit le lundi 22 février 10 - 686 commentaires
meanwhile le CONsommateur se fait entuber
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le mardi 31 juillet 2012 à 10:44:11
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27155 commentaires
Seagate....la qualité la plus daubesque qui soit. j'ai perdu 2 disques soit disant prévus pour un usage serveur.


Ah tiens, je suis sur le point d'avoir le même problème.

J'ai un Seagate 500 Mo de récup qui tourne dans mon NAS depuis un mois, et SMART m'a renvoyé un message d'alerte pour des erreurs d'écriture/lecture sur plusieurs secteurs.

Va falloir que je prévoie l'achat anticipé du WD Red 2 To qui devait le remplacer mais pas avant l'année prochaine...

Edité par commentaire_supprime le mardi 31 juillet 2012 à 10:44
Avatar de yvan INpactien
yvan Le mardi 31 juillet 2012 à 10:47:16
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8135 commentaires
Seagate....la qualité la plus daubesque qui soit. j'ai perdu 2 disques soit disant prévus pour un usage serveur.

Si on peut éviter les éternelles généralités sur les marques de disques durs :
  • ça dépend des séries de disques
  • chaque fabricant a plusieurs usines, la qualité dépend de l'usine où c'est fait
  • les taux de retour SAV sont globalement dans un mouchoir de poche pour tous les fabricants si on fait la moyenne de toutes leurs références
  • Un certain nombre de pièces mécaniques sont issues des mêmes sous traitants

Seagate c'est pas plus de la merde que les autres, faut juste regarder les comparateurs et tests avant d'acheter, quand une ref est bruyante et/ou chauffe faut pas la prendre.
En 20ans j'ai jamais cramé un seul disque dur fixe en choisissant ainsi et quelle que soit la marque (dont beaucoup de seagate).

Il y a 36 commentaires

;