S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Musique : le « piratage de proximité » plébiscité par les Américains

Bientôt le retour de la police de proximité ?

Aux États-Unis, 47 % des titres musicaux ont été acquis l'année dernière par du piratage « de proximité », c’est-à-dire par la copie d’un disque ou depuis un autre support de stockage tel qu’une clé USB ou un disque dur externe. C’est en tout cas ce que révèle une étude confidentielle de la RIAA, le bras armé de l’industrie musicale américaine, que se sont procurés nos confrères de TorrentFreak. La divulgation de ces informations semble ainsi conforter la récente étude des chercheurs du M@rsouin*, qui ont démontré il y a quelques semaines que les internautes français étaient de gros adeptes de ces techniques de partage, éloignées du giron de la Hadopi.

  riaa p2p (TorrentFreak)

Via TorrentFreak 

 

Extraites d’une étude du NPD Group sur la musique en ligne, ces deux colonnes représentent les méthodes d’obtention de musique aux États-Unis, en 2010 et en 2011. Alors que la riposte graduée américaine était programmée pour cet été, ces chiffres relativisent sérieusement la part du P2P dans l'ensemble du piratage, au moins en ce qui concerne la musique. Et on comprend ainsi un peu mieux pourquoi la RIAA tentait de garder le secret.

35 % de musique « payée » aux États-Unis en 2011

D’après cette représentation, seuls 35 % de la musique a été payée aux États-Unis en 2011. C’est toutefois trois points de plus que l’année précédente, grâce à la progression des téléchargements payants, qui sont passés de 16 à 19 % du total. Les CD ont quant à eux conservé leur proportion de 2010, mais sont désormais dépassés par le dématérialisé.

Le P2P et les hébergeurs loins derrière le « piratage de proximité »

Si une minorité de titres ont été obtenus de façon payante l'année dernière, 65 % l’ont été « gratuitement », au moins d’un point de vue commercial.  

 

Il est intéressant de remarquer que le « piratage de proximité » dépasse largement le P2P et les hébergeurs de fichiers. D’après l’étude du NPD Group, 27 % de la musique provenait d’une copie traditionnelle (gravure notamment), et 19 % d’un appareil de stockage externe, de type clé USB ou disque dur. Du côté du P2P, on atteignait « seulement » 15 % du total, et 4 % pour les hébergeurs de fichiers. En comparant avec 2010, on remarque que les RapidShare, MegaUpload, et consorts n’ont progressé que de 1 point, tandis que le P2P a carrément chuté de 21 % à 15 %.

 

Si l’on ne regarde que les acquisitions « non-payantes », il apparaît que le P2P et le direct download n'ont finalement représenté qu’un peu plus du quart des piratages de musique.

 

riaa acquisition illégale musique

Des pratiques similaires en France

Au début du mois de juillet, des chercheurs du M@rsouin observaient eux aussi en France une montée du piratage dit « de proximité » (étude complète disponible ici en PDF). Les résultats de leurs enquêtes indiquaient alors que « 43 % des internautes [français] utilisent ce moyen pour acquérir de la musique ». Que ce soit grâce à des disques durs, des clés USB ou même par téléphone portable, les auteurs de cette étude décrivaient cette pratique comme étant le « moyen le plus sur, le plus efficace, mais également le plus répandu pour acquérir des contenus illégaux ».

 

marsouin musique

 

*M@rsouin : Môle armoricain de recherche sur la société de l’information et les usages d’Internet.

Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 27/07/2012 à 10:25

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 58 commentaires

Avatar de arno53 INpactien
arno53 Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:31:12
Inscrit le lundi 21 juillet 08 - 1809 commentaires
Mais si ça vient d'une clé usb ou d'un DD le fichier à bien du être pris via p2p avant non o.0 ?
Avatar de nicobiz INpactien
nicobiz Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:31:55
Inscrit le lundi 19 septembre 05 - 1347 commentaires
Pour éviter que cela continue mettons des DRM sur les DD pour éviter les copies et coupons les mains pour éviter de partager de mains à mains.
Avatar de DarKCallistO INpactien
DarKCallistO Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:32:59
Inscrit le mardi 11 décembre 07 - 14208 commentaires
Mais si ça vient d'une clé usb ou d'un DD le fichier à bien du être pris via p2p avant non o.0 ?


Si je rippe un blu-ray,un dvd,des albums sur une clef usb,ça vient surement pas du p2p,mais bien de moi-même...

Pour éviter que cela continue mettons des DRM sur les DD pour éviter les copies et coupons les mains pour éviter de partager de mains à mains.


Inutile d'aller aussi loin,la désactivation du copier-coller suffira...


















Ou pas

Edité par DarKCallistO le vendredi 27 juillet 2012 à 10:34
Avatar de dk_snake INpactien
dk_snake Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:36:49
Inscrit le mercredi 26 janvier 11 - 190 commentaires
en meme temps, ils nous allument avec la taxe pour copie privée...

autant s'en servir alors
Avatar de atomusk Modérateur
atomusk Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:38:37
Inscrit le mardi 20 juillet 04 - 21740 commentaires
Et nous revoilà parti sur le fait que les DRM pour bloquer la copie sont une bonne idée

Avatar de DarKCallistO INpactien
DarKCallistO Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:42:19
Inscrit le mardi 11 décembre 07 - 14208 commentaires
Et nous revoilà parti sur le fait que les DRM pour bloquer la copie sont une bonne idée



Raison pour laquelle Vivendi a déployer une offre légale pleine de DRM chez SFR,ça marche du tonnerre,tellement bien qu'ils vont fermer le service en ligne.
Avatar de ZeHiro INpactien
ZeHiro Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:45:10
Inscrit le jeudi 18 décembre 08 - 577 commentaires
Mais si ça vient d'une clé usb ou d'un DD le fichier à bien du être pris via p2p avant non o.0 ?


Certes, mais en poussant le raisonnement à l'extrème, la source d'un rip est toujours une source légale, et à ce moment là plus de piratage

Ce qui est dit ici, c'est que lorsque quelqu'un acquiert un novueau fichier de musique, c'est en majorité depuis le DD/ clé USB d'une connaissance, sans a priori sur la source de la copie d'origine.
Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:49:06
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9718 commentaires
Bientôt le retour de la police de proximité ?


(j'ai ri)
Avatar de Jash INpactien
Jash Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:52:37
Inscrit le mercredi 21 mars 07 - 670 commentaires
la redevance pour copie privée n'ayant pas pour but de palier le piratage ils ne devraient pas pouvoir l'augmenter...ça c'est la théorie ^^

a quand l'enquête préliminaire pour l'achat des supports externes, utilisation prévue etc
Avatar de DakoR INpactien
DakoR Le vendredi 27 juillet 2012 à 10:59:51
Inscrit le mercredi 24 mars 10 - 16 commentaires
le renouveau du beer to peer: "je passe te filer mes quelques flac et on se boit une bière"



Edité par DakoR le vendredi 27 juillet 2012 à 11:01
;