S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

MegaUpload : la défense accuse les États-Unis de créer « ses propres règles »

Civil et criminel, un croisement contre-nature

L’affaire MegaUpload n’en finit plus de connaître des rebondissements. Alors que l’on apprenait récemment que le juge néo-zélandais en charge de l’affaire, David Harvey, se retirait suite à des accusations de partialité, la défense du PDG Kim Dotcom attaque les États-Unis qui chercheraient à établir leurs « propres règles ».

 

Au centre du débat se trouve une règle sujette à des interprétations différentes. On se souvient que le juge David Harvey avait accusé les États-Unis d’utiliser « des concepts du contexte de copyright civil comme bases dans la procédure criminelle ». C’est bien ce point qui est sujet à controverse.

 

Les avocats de Kim Dotcom se réfèrent à une règle des procédures criminelles qui interdit les plaignants de viser une entreprise qui n’est pas domiciliée aux États-Unis. Ils tentent de faire annuler l’intégralité de la procédure puisque la plainte n’est pas censée, en théorie, être recevable. Mais la justice américaine n’est pas de cet avis.

 

Pour les plaignants, il est clair qu’une procédure criminelle doit viser une adresse aux États-Unis… que si elle existe réellement. Comprendre : si aucune adresse n’est disponible, alors il faut se tourner vers le siège de la société. Dans le cas de MegaUpload, il s’agit de Hong-Kong.  En outre, non seulement MegaUpload officie aux États-Unis, mais si la plainte est jugée recevable par la justice, n’importe quelle adresse ferait l’affaire.

 

Autant d’arguments que la défense de MegaUpload rejette catégoriquement. Pour elle, il est évident que la justice américaine cherche uniquement à réinterpréter les règles établies pour parvenir coûte que coûte à l’extradition de Kim Dotcom. Les avocats réfutent donc chaque argument et un rejet complet a été opposé.

 

 

 

Pour l’instant, l’ensemble de la procédure reste dans un flou temporaire. En effet, le juge David Harvey s’est retiré et aucun nouveau juge n’a pour l’instant été nommé.

Source : TorrentFreak
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 20/07/2012 à 08:01

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 46 commentaires

Avatar de Yutani INpactien
Yutani Le vendredi 20 juillet 2012 à 08:16:58
Inscrit le vendredi 18 avril 08 - 7780 commentaires
pas étonnant qu'il ai demandé a ce qu'on débloque ces comptes, vu le nombre d'avocats qu'il a engagé

en tout cas cette demande n'est pas infondé, c'est vrai que les américains ont tendance a bien tordre la vérité pour que ça colle a leur vision/version
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le vendredi 20 juillet 2012 à 08:52:31
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27160 commentaires
pas étonnant qu'il ai demandé a ce qu'on débloque ces comptes, vu le nombre d'avocats qu'il a engagé

en tout cas cette demande n'est pas infondé, c'est vrai que les américains ont tendance a bien tordre la vérité pour que ça colle a leur vision/version


Ne jamais imputer à la malice ce qui s'explique très bien par la bêtise...

Je crois tout simplement que les plaignants ont fait preuve d'une arrogance massive, appuyée par un Grand Jury complaisant, et ont monté un dossier à charge bien branlant contre Kim Dotcom, avec des failles légales béantes et tout.

Maintenant que leur merde est en marche, elle se casse la gueule toute seule, et les avocats du défenseur ont un orgasme à chaque fois qu'ils tombent sur un argument de l'accusation tellement ces derniers sont à chier après lavement au Kärcher...

Je pense que l'on va assister au plus gros bide judiciaire dans le domaine après la fermeture de Napster et l'affaire libdvdcss/DVD John...

L'effondrement, c'est maintenant. A suivre...
Avatar de zefling INpactien
zefling Le vendredi 20 juillet 2012 à 08:58:38
Inscrit le mercredi 30 juin 04 - 12482 commentaires
Ça va finir en mauvais TV film tout ça.
Avatar de sylnivhp INpactien
sylnivhp Le vendredi 20 juillet 2012 à 08:59:28
Inscrit le samedi 11 février 06 - 6009 commentaires




L'effondrement, c'est maintenant. A suivre...


+1 pour tout !
Je tiens néanmoins à préciser qu'un effondrement est un changement aussi !
Et nous n'allons pas tarder à nous en apercevoir.....!
Avatar de Yutani INpactien
Yutani Le vendredi 20 juillet 2012 à 09:13:58
Inscrit le vendredi 18 avril 08 - 7780 commentaires


Ne jamais imputer à la malice ce qui s'explique très bien par la bêtise...

Je crois tout simplement que les plaignants ont fait preuve d'une arrogance massive, appuyée par un Grand Jury complaisant, et ont monté un dossier à charge bien branlant contre Kim Dotcom, avec des failles légales béantes et tout.

Maintenant que leur merde est en marche, elle se casse la gueule toute seule, et les avocats du défenseur ont un orgasme à chaque fois qu'ils tombent sur un argument de l'accusation tellement ces derniers sont à chier après lavement au Kärcher...

Je pense que l'on va assister au plus gros bide judiciaire dans le domaine après la fermeture de Napster et l'affaire libdvdcss/DVD John...

L'effondrement, c'est maintenant. A suivre...

+1

Il y a 46 commentaires

;